Coronavirus : l’Afrique va-t-elle payer un très lourd tribut ?

Coronavirus Solidarité internationale
Credit photo : www.covidvisualizer.com

Dans une intervention sur Europe 1, Patrick Berche, professeur émérite de microbiologie et ancien directeur de l’Institut Pasteur de Lille avait déclaré que l’Afrique et l’Inde seraient touchées de plein fouet par la crise du Coronavirus.

En effet, d’après Patrick Berche, si l’Afrique est pour l’instant moins durement touchée par le Coronavirus que l’Europe. C’est parce que le continent a moins de relations avec la Chine. Cependant, le spécialiste avertit sur les conséquences de cette pandémie sur l’Afrique. « Nous sommes face à une pandémie qui s’est répandue très vite. Il faut craindre ce qui va se passer en Inde et en Afrique. Ces derniers vont payer un très lourd tribut ». Il a par ailleurs rappelé que lors de la dernière grippe espagnole, la Chine, l’Afrique et l’Inde avaient enregistré le bilan humain le plus lourd.

Plusieurs états dont la Tunisie tentent selon les moyens disponibles de venir à bout de la pandémie du Coronavirus sur leur territoire. Et ce en imposant un confinement total ou partiel. Pour autant, d’après Eric Delaporte, professeur au service des maladies infectieuses du centre hospitalier de Montpellier, « le confinement n’est peut être pas la stratégie la plus adaptée au contexte africain ».

D’après ce spécialiste, le plus grand défi pour l’Afrique reste la prise en charge des malades relevant de la réanimation. Les pays africains sont sous équipés en matériel médical et en lits de réanimation.

En tout, notons qu’en Afrique de l’Ouest, le bilan du COVID-19 fait état de 906 cas confirmés, dont 26 décès et 74 guéris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here