Marchés de gros : l’UTAP et l’UGTT revendiquent la ré-ouverture

marchés de gros - l'économiste maghrebin

Rouvrir les marchés de gros pendant six semaines. Telle est la revendication de deux organisations nationales. Il s’agit de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Les deux organisations considèrent que l’ouverture des marchés de gros faciliterait l’approvisionnement en légumes et produit de bases pour les Tunisiens. Et ce durant la période du confinement total en Tunisie.

Ainsi, les deux organisations appellent à la mise en place de cette procédure. Et ce tout en respectant les procédures sanitaires. Dans une déclaration à l’agence TAP, le porte-parole de l’UGTT pointe du doigt l’inaccessibilité de certains agriculteurs aux marchés de gros dans les villes. Ce facteur a impacté négativement la régularité de l’approvisionnement dans les point de vente. Il a même engendré une hausse vertigineuse des prix associée à des produits dont la qualité se dégrade. D’ailleurs, les requêtes sur l’irrégularité de l’approvisionnement des marchés se fait constater au niveau national aussi bien qu’au niveau régional. Il a, à cet égard, appelé les ministères de l’Intérieur et du Commerce et les municipalités à ouvrir les marchés hebdomadaires.

De son côté, Abdelmajid Ezzar, président de l’UTAP, a affirmé avoir demandé au Chef du gouvernement l’ouverture des marchés municipaux. Et ce à la vente des fruits et légumes seulement pour satisfaire les besoins des citoyens.

De plus, l’ouverture des marchés de gros dans les différentes régions pour une durée de trois jours seulement a occasionné un encombrement. Selon Ezzar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here