Tunisie et Algérie : vers plus de mesures communes

Tunisie

Kaïs Saïed et  Abdel Majid Taboun ont passé en revue les mesures prises en Tunisie et en Algérie. Et leur efficacité à limiter la propagation du virus Corona.

En effet, la coordination continue entre la Tunisie et l’Algérie. Et ce, dans tous les domaines. Y compris le transport de marchandises et le transport de Tunisiens et d’Algériens. Sachant qu’un certain nombre d’entre eux est bloqué dans d’autres pays.

Ainsi, les deux présidents soulignent la nécessité de coordonner tous les efforts internationaux pour lutter contre cette épidémie. Car il s’agit d’une question qui touche à l’humanité dans son ensemble.

Par ailleurs, rappelons que les deux pays sont étroitement liés.  Et ce, non seulement sur le plan sécuritaire, mais aussi à travers une réelle coopération à tous les niveaux.

Vers une coopération économique plus forte

Cela dit, même si la coopération sécuritaire est la plus développée; il n’empêche que les échanges économiques et commerciaux demeurent faibles.

En attestent les chiffres du commerce extérieur. Puisque jusqu’à la fin du mois d’octobre 2019, les exportations tunisiennes vers le marché algérien atteignaient 986,245 millions de dinars. Contre des importations de l’ordre de 3,637 milliards de dinars. Ces importations comprenant essentiellement du gaz naturel.

En outre, notons que les seules exportations algériennes vers la Tunisie se résument quasi-exclusivement au pétrole et au gaz. Soit près de 95%.

Alors, il serait d’autant plus important de revoir une stratégie plus large de l’après Coronavirus. Même si l’accès au marché algérien demeure complexe pour diverses raisons.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here