BCE / COVID-19: 750 milliards d’euros pour le rachat de dette publique et privée

BCE COVID-19

La Banque centrale européenne  – BCE  lançait, hier soir, un « programme de rachat d’urgence face à la pandémie ». Et ce, en mobilisant 750 milliards d’euros. Le but étant de contenir les répercussions du coronavirus sur l’économie.

Pour ce faire, la BCE décide de lancer ce programme via des rachats de dette publique et privée. Et ce, pour un montant de 750 milliards d’euros. Ces rachats se réaliseront d’ici à la fin 2020.

Ainsi, ladite banque rachète massivement de la dette des Etats et d’entreprises de la zone euro sur les marchés. Car, elle veut de cette manière soulager les marchés financiers. Cela devrait permettre de les inciter à maintenir ou relancer leurs prêts aux ménages et aux entreprises. L’objectif évident et à court terme étant d’éviter un arrêt de l’économie.

Sachant qu’à part ce nouveau programme, l’institution a engagé depuis décembre 2019 un programme de rachat de 20 milliards d’euros par mois. Outre, un programme de rachat de 120 milliards d’euros déjà débloqués pour la crise du coronavirus, le 12 mars courant.

Alors, suite à cette décision prise lors du Conseil des gouverneurs, la présidente de la BCE, Christine Lagarde publiait un tweet. « Les temps extraordinaires nécessitent une action extraordinaire », annonce-t-elle.

Tweet Christine Lagarde

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here