Investissement industriel au premier semestre 2020: à quoi s’attendent les industriels ?

Secteur industriel investissement Tunisie 2025

L’Institut National de la Statistique (INS) publie les résultats de l’enquête d’opinion semestrielle auprès des chefs d’entreprises privées. Ils concernent l’investissement dans les industries manufacturières (hors raffinage du pétrole). Cette enquête de l’INS se base sur un échantillon de 850 entreprises.

En effet, l’objectif de cette enquête d’opinion, du mois de décembre 2019, consiste à évaluer l’évolution semestrielle et les perspectives de l’investissement dans les industries manufacturières, selon les estimations des industriels.

Ainsi, il ressort des résultats de cette enquête la poursuite de la stagnation du solde d’opinion des chefs d’entreprises quant aux perspectives de l’investissement global durant le premier semestre de l’année en cours. Et ce, en comparaison avec le deuxième semestre de l’année 2019.

Le solde d’opinion des chefs d’entreprises sondés est passé de 30% durant le deuxième semestre 2019 à 27% au premier semestre de l’année en cours.

Pour certains secteurs, les chefs d’entreprises sont moins optimistes pour le premier semestre de 2020.

De ce fait, le solde d’opinion relatif à l’investissement pourrait, selon leurs estimations, enregistrer durant le semestre en cours, une baisse de 41% à 10%.

Dans les industries agroalimentaires, le solde d’opinion est orienté à la baisse de 30% à 21%. Une baisse de 37% à 33% concerne également les industries électriques et mécaniques. Celles-ci demeurent fragiles.

Par contre, une stagnation du solde d’opinion marque les perspectives d’investissement dans les industries manufacturières.

Les chefs d’entreprises sondés sont plus optimistes quant aux perspectives des secteurs des industries des matériaux de construction (de 29% à 34%), du textile, habillement et du cuir (de 14% à 26%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here