Entrée en vigueur d’une ligne de crédit française pour les PME-PMI tunisiennes

ligne de crédit

La nouvelle ligne de crédit française de 30 millions d’euros a été présentée aux opérateurs économiques tunisiens. Et ce, lors d’une conférence tenue le 3 mars 2020 au siège de l’UTICA.

D’un montant de 30 millions d’euros, cette nouvelle ligne de crédit a pour objectif de faciliter l’investissement productif des PME-PMI tunisiennes. De même que renforcer les liens avec les entreprises françaises dans un cadre privilégié.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de Samir Majoul, président de l’UTICA, de quelques membres du bureau exécutif, des responsables de la BCT et de plusieurs opérateurs économiques.

Ouvrant les travaux de cette rencontre, Hichem Elloumi, vice-président de l’UTICA et Président du Comité des Chefs d’Entreprises Tunisie-France entre l’UTICA et le MEDEF, a souligné qu’elle fait suite à plusieurs manifestations tuniso-françaises que la centrale patronale a accueillies au cours des dernières années. Et d’ajouter que ces manifestations ont abouti au renforcement des relations bilatérales entre les deux pays et entre plusieurs entreprises tunisiennes et françaises.

Un puissant instrument financier

En effet, l’ouverture de cette nouvelle ligne de crédit française aux profits des entreprises tunisiennes confirme la confiance de la France en la Tunisie et en des entreprises tunisiennes. Elle est un puissant instrument financier pour la relance de la coopération économique bilatéral. En outre, elle constitue un signal fort pour le renforcement du partenariat économique. Hichem Elloumi a ensuite souhaité que cette coopération dépasse le cadre bilatéral et vise de nouveaux marchés en Afrique.

Puis, M. Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie a pris la parole. Il a présenté le cadre politique dans lequel s’inscrit l’ouverture de cette nouvelle ligne de crédit. Il a ajouté que « les chiffres attestent chaque année de l’importance de la coopération tuniso-française ». M. Olivier Poivre d’Arvor a également souligné que « la France reste le premier investisseur étranger en Tunisie. Elle est le premier pays étranger créateur d’emplois en Tunisie. Notons que la Tunisie reste l’une des destinations de prédilection des touristes français qui sont 900.000 à l’avoir visitée en 2019″.

Foued Lakhoua, Président de la CTFCI a, quant à lui, souligné l’importance de l’entrée en vigueur de cette nouvelle ligne de crédit et des fonds mobilisés. Ces deux instruments financiers constituent un nouveau levier pour renforcer la coopération bilatérale. Il a ajouté que la France est le premier partenaire commercial de la Tunisie. Elle est aussi son deuxième fournisseur et son premier client. « La France reste le premier fournisseur d’IDE en 2019 (plus de 34% des IDE en 2019 hors énergie) », a-t-il rappelé.

Franc Secula, Chef du Service Economique de l’Ambassade de France à Tunis, a ensuite présenté la nouvelle ligne de crédit. Celle-ci, dit-il, est mise à la disposition des petits et moyens projets des opérateurs tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here