Memory Run Tunisia 2020 : le sport au service de la prévention de la maladie d’Alzheimer

Alzheimer tunisie

Un grand nombre de maladies, si ce n’est toutes, présentent des facteurs de risque qu’il est possible d’éviter. En l’absence de traitement, l’un des principaux axes d’action repose sur la prévention. C’est le cas de la maladie d’Alzheimer, une maladie dont l’origine précise n’a jusqu’à présent pas encore été déterminée, sur laquelle il est  possible d’agir cependant.

L’AFA Center (Alzheimer Family Assistance) organise le Memory Run Tunisia, sous l’égide des ministères de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, de la Femme et de la Famille et de l’Enfance du Tourisme de la Fédération Tunisienne de Sport Pour Tous et du Rotary club La Marsa Plage District 9010. Objectif : souligner l’importance de la pratique du sport pour la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Cet événement sportif se tiendra dans sa troisième édition le 29 mars 2020 aux Berges du Lac. Il comprendra deux courses, l’une de 5 km et une autre de 15 km. Avant le coup d’envoi,  des médecins spécialistes et des neuropsychologues animeront une campagne de sensibilisation. Et ce, en collaboration avec la Société Tunisienne de Lutte contre la maladie d’Alzheimer. Ils se mettront à la disposition de ceux qui seront présents pour  répondre à leurs questions.

Prévenir autant que possible

Ainsi, cette manifestation sportive vise à promouvoir l’activité physique auprès du grand public notamment les personnes d’âge adulte. Elle vise aussi à les sensibiliser à l’intérêt de la pratique du sport. Cet événement sera l’occasion d’attirer l’attention sur l’importance de la pratique du sport. Celle-ci aide à améliorer les capacités de mémoire, prévenir la maladie d’Alzheimer et agir sur les facteurs de risque cardiovasculaire.

Des études récentes ont, en effet, démontré l’implication de facteurs environnementaux , modifiables dans la survenue de la maladie d’Alzheimer. L’hypertension artérielle, les troubles lipidiques, le diabète, le surpoids, le tabagisme, l’excès d’alcool, le stress chronique, et le sommeil de qualité seraient en effet des facteurs de risque sur lesquels il est possible d’agir. Et ce, par la mise en place de mesures d’hygiène de vie saine dont notamment la pratique du sport.

Avec le vieillissement de la population dans le monde et en Tunisie et l’augmentation du nombre de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer, il serait donc temps de mettre en place des mesures pour prévenir autant que possible cette maladie. Celle-ci reste invalidante et sans traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here