Samir Cheffi : Fakhfakh doit honorer les engagements de son prédécesseur

Samir Cheffi
Samir Cheffi

Le prochain gouvernement Fakhfakh est tenu de respecter les accords conclus entre l’UGTT et le gouvernement Chahed. Déclare le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Samir Cheffi.

Dans une déclaration accordée aux médias, Samir Cheffi affirme que le prochain gouvernement doit donner la priorité au volet social. Dans le même sillage, il énumère les dossiers brûlants du prochain gouvernement. Pour lui, l’amélioration du pouvoir d’achat demeure prioritaire pour la centrale syndicale. Par contre, le secteur informel et la contrebande, la refonte du système fiscal et la restructuration des entreprises publiques sont, également, des sujets prioritaires.

En effet, l’intervenant a indiqué que le prochain gouvernement doit respecter le principe de la continuité de l’Etat. Pour rappel, à cause du non-respect d’accord signé auparavant, des grèves, sit-in et mouvements sociaux se sont déclenchés.

Le gouvernement Fakhfakh prend les rênes du pouvoir dans un contexte socioéconomique très tendu. En effet, la dégradation du pouvoir d’achat gagne du terrain en Tunisie. Et ce, malgré la baisse relative du taux d’inflation. L’Organisation de la défense du consommateur et l’Organisation de l’information du consommateur ont, déjà, tiré la sonnette d’alarme sur la flambée des prix.

D’ailleurs, la centrale syndicale a souvent affirmé que l’objectif principal des négociations sociales est d’indexer les salaires sur les prix des produits de consommation de première nécessité.

Pour rappel, l’UGTT s’apprête à entamer un nouveau round de négociations sociales dans le secteur privé au titre de 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here