Télécommunications : la Tunisie peut mieux faire dans ce domaine

télécommunications - l'économiste maghrebin

La Tunisie est classée 8ème à l’échelle arabe, 2ème à l’échelle africaine et 1ère à l’échelle maghrébine. C’est ce qu’affirme le GSMA Mobile Connectivity Index pour l’année 2018. Ainsi, l’accès aux télécommunications est sur la bonne voie.

En effet, c’est ce qu’on peut lire dans la conclusion du rapport de l’Instance nationale des télécommunications. Il s’intitule « Revue internationale des Télécommunications: positionnement international de la Tunisie en 2019 ».

De même, le rapport avance que le « GSMA Mobile Connectivity Index » de la Tunisie pour l’année 2018 a augmenté de 0,8 point (base 100). Et ce, par rapport à l’année 2017.

Expliquant la raison de l’amélioration, le rapport souligne l’importance de l’évolution de deux sous-indicateurs. Il s’agit du sous-indicateur l’Infrastructure » (+3,4 points) et de « l’Affordability » (+2,0 points). Cependant « le rang de notre pays a régressé de trois places pour occuper la 82ème rang mondial ».

Par ailleurs, le rapport revient sur plusieurs indicateurs. Il s’agit du taux de pénétration de plusieurs canaux de télécommunication. Et ce, à l’instar de la téléphonie fixe, data fixe, téléphonie mobile et la data mobile. Le taux de pénétration (pour 100 habitants) de la téléphonie fixe en Tunisie est de 12,4%. Il dépasse ainsi le taux mondial et celui de l’année dernière de 0,3 et 1,2 point, respectivement.

Zoom sur les taux d’accès en détail

Par ailleurs, ce taux de 12,4% est bien loin de la moyenne des pays d’Europe, d’Amérique et de la Communauté des Etats Indépendants (CEI). En revanche, il est supérieur à ceux des pays arabes et africains.

En ce qui concerne la Data fixe, la Tunisie n’excelle pas sur ce volet. Car le rapport affirme que le taux de pénétration (pour 100 habitants) de la data fixe a atteint 10,3% à la fin de l’année 2019. Le rapport affirme qu’il s’agit d’un taux modeste. Et ce, en comparaison avec celui des pays développés. Cependant, il est très proche de celui des pays en voie de développement.

Pour ce qui est de Data mobile, la Tunisie surpasse la moyenne mondiale. En effet, le taux de pénétration (pour 100 habitants) de la téléphonie mobile est de 125,9%. Il dépasse le taux mondial de 17,9 points et le taux des pays en voie de développement de 22,1 points. Il est inférieur à celui des pays développés de seulement trois points. Ceci est dû à une concurrence saine et efficace entre les opérateurs, boostant ainsi l’usage de la téléphonie mobile.

Amélioration malgré les imperfections

Pour ce qui est de la relation entre téléphonie et data par rapport à la tendance mondiale le rapport affirme, également, que « le nombre d’abonnements data fixe et mobile en Tunisie continue sa croissance en harmonie avec la tendance mondiale ».

Cependant, « la croissance du nombre d’abonnements à la téléphonie fixe ne suit pas la tendance mondiale ». Cela est du à la commercialisation d’une ligne téléphonique RTC en Tunisie, étroitement liée avec une offre ADSL.

En effet, le taux d’usage d’internet de la Tunisie, il est de 71%. Soit un usage d’internet proche de la moyenne de la région CEI; plus important que celui des pays en voie de développement. Pour rappel, en 2019, plus de la moitié de la population mondiale utilise régulièrement l’internet. L’Europe est la région où le taux d’usage d’Internet est le plus élevé, suivie par l’Amérique et la CEI.

En 2019, plus de 95% de la population de Tunisie, d’Asie et Pacifique, d’Europe et d’Amérique sont couverts par les réseaux 3G/4G. Concernant les pays arabes, 91% de la population bénéficient d’une couverture 3G/4G, contre 88% dans les pays de la CEI, suivis par l’Afrique à 79%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here