Abir Moussi lance une pétition contre Rached Ghannouchi

Abir Moussi

Abir Moussi, présidente du parti Destourien libre, lance un réquisitoire à l’encontre d’Ennahdha.

Abir Moussi vient de publier, sur sa page des réseaux sociaux, d’autres alternatives pour mettre fin à la crise et équilibrer le processus de transition démocratique.

Elle appelle les forces civiles représentées au Parlement à ne pas se réunir avec le chef du mouvement d’Ennahdha.

Mais en revanche à signer la pétition pour retirer la confiance au président du Parlement Rached Ghannouchi. Elle revendique la formation d’un gouvernement sans la représentation de l’islam politique.

De ce fait, elle appelle à remplacer les candidats de l’organisation des frères musulmans par des compétences dans les domaines économique et financier.

En outre, elle demande d’écarter ceux qui prétendent être indépendants. Par ailleurs, elle souhaite qu’on à revoit les nominations ministérielles pour mettre les bons profils aux bons postes.

Enfin, elle se prononce pour la mise en place d’un programme de salut national avec des techniques opérationnelles claires. Le plus important, selon elle, étant de changer la Constitution de 2014.

D’ailleurs, elle annonçait déjà, dans une récente déclaration: « Notre rôle au Parlement est de révéler la vérité à l’opinion publique. Ennahdha est un danger politique. Il suffit qu’il y ait 73 députés prêts à signer une pétition. Et ce, en vue de destituer Rached Ghannouchi et 109 députés qui adoptent cette initiative. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here