Des fonds alloués par le Japon au PNUD et à l’UNICEF pour la réalisation de projets en Tunisie

Japon Tunisie PNUD UNICEF

L’Ambassade du Japon en Tunisie annonce que le Gouvernement du Japon décide de mobiliser, au total, 545,454 dollars US. Soit environ 1 million 550 mille dinars tunisiens. Et ce, pour la réalisation de projets en Tunisie par l’UNICEF et le PNUD.

Ainsi, ce sont le Programme des Nations Unies pour le développement – PNUD et le Fond des Nations Unies pour l’Enfance – UNICEF en Tunisie qui assureront la mise en œuvre de ces projets.

En effet, le montant alloué au PNUD est de 363,636 dollars US. Il s’agit du projet « Action de développement spécifique au contexte pour la prévention de l’extrémisme violent ». Il consiste à « mobiliser les entreprises, les jeunes et les femmes pour améliorer la sécurité humaine ».

Quant au projet de l’UNICEF, il s’intitule: « Vers l’autonomisation des adolescent.es de Kairouan et la prévention contre leur embrigadement par des groupes violents ». Son montant est de 181,818 dollars US.

Part ailleurs, le projet du PNUD vise à acquérir une compréhension plus approfondie de la situation économique et politique de la zone cible (Gouvernorat de Médenine). De même qu’à favoriser l’engagement des entrepreneurs et des groupes de femmes et de jeunes, en étroite collaboration avec les autorités publiques; y compris les forces de sécurité.

En outre, ce soutien consistera à organiser des formations et des ateliers. En effet, l’objectif est de soutenir le renforcement de leurs capacités ainsi qu’à mettre en œuvre des infrastructures physiques de paix.

Le projet de l’UNICEF vise à responsabiliser les adolescent.es dans la région de Kairouan. Il vise aussi à prévenir tout embrigadement par des groupes violents. Et ce grâce à la sensibilisation de la communauté et des prestataires de services.

Enfin, ce soutien consistera également à appuyer une unité de police spécialisée dans la protection de l’enfance. Il s’agit aussi de renforcer la capacité des professionnels de la justice dans la prise en charge des mineurs.

M.T d’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here