La BERD accorde un prêt de 20 millions d’euros à Crédit du Maroc

Crédit du Maroc

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) accorde un prêt de 20 millions d’euros au Crédit du Maroc dans le cadre du programme « Chaine de valeurs verte ». Ce programme vise à soutenir des investissements verts portés par des PMEs participant à certaines chaines de valeurs et/ou écosystèmes.

Francis Malige, Directeur de la BERD chargé des institutions financières et Bernard Muselet, Président du Directoire de Crédit du Maroc ont signé mardi cet accord de prêt.

Selon un communiqué de la BERD, cette ligne s’inscrit dans la stratégie du Royaume en faveur du développement des PME /PMI et du financement vert. En adhérant à cette ligne, le Crédit du Maroc cherche à développer et à fournir à ses clients, éligibles, une solution de financement de l’économie verte.

Les PMEs éligibles sous ce programme bénéficieront d’un accompagnement attractif. Il comprend un financement, une subvention à l’investissement et une expertise technique permettant de vérifier la viabilité de leur projet.

Le prêt bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et du Green Climate Fund. Il s’inscrit dans le cadre du programme de la BERD destiné à renforcer l’intégration des PMEs dans les chaines de valeurs globales

Un opérateur financier solide et responsable

« Le Crédit du Maroc, à l’instar de sa maison-mère le Groupe Crédit Agricole SA, est résolument engagé dans l’écosystème marocain pour être un opérateur financier solide et responsable au service de ses clients. Il a pour ambition de devenir un acteur reconnu en matière de responsabilité sociétale et de développement durable », lit-on dans le même communiqué.

Et d’ajouter que la banque enrichit, aujourd’hui, son offre de financement des énergies vertes, destinée aux PME et PMI et inscrit cet engagement dans le cadre de son projet d’entreprise à moyen terme.

Encourager la transition vers des économies plus vertes constitue l’une des priorités de la BERD. La Banque a une expérience avérée et réussie de la mise en place au Maroc de lignes de crédit destinées à promouvoir l’efficacité énergétique, tel que le Mécanisme de financement en faveur de l’énergie durable (MorSEFF).

Pour rappel, le Maroc est membre fondateur de la BERD. Il est un pays d’opérations depuis 2012. À ce jour, la Banque a investi dans ce pays quelque 2 milliards d’euros, répartis sur 60 projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here