Cepex – Innorpi: la certification Halal, levier capital pour l’export

seminaire Halal

L’essor que connaît le marché Halal dans le monde interpelle sur l’opportunité que peut présenter cette certification. Et ce, pour les exportateurs tunisiens de produits agroalimentaires. De même que son rôle de levier marketing par excellence pour glaner des parts de marchés plus substantielles à l’étranger.

A ce propos, le Cepex et l’Innorpi mettent à contribution leur expertise en la matière, sous forme d’un séminaire d’information. L’objectif étant de décrypter les tenants et les aboutissants de cette certification. Et présenter, d’une manière simple et intelligible, la procédure à suivre pour se doter du label Halal. Afin d’accéder à des millions de consommateurs de par le monde.

Ainsi, ce séminaire se tiendra le mardi 4 février 2020, à la Maison de l’Exportateur, siège du Cepex. Il aura pour thème: « La certification Halal, levier capital pour l’export ».

Un marché en pleine expansion

A cet égard, des experts aguerris viendront former aux arcanes de cette norme. Celle-ci s’est approprié, en l’espace de quelques années, 16% du commerce mondial; pour une croissance annuelle à deux chiffres (10%).

En effet, c’est un marché en pleine expansion. Il ne cesse d’évoluer sur le plan technique et de s’étendre sur le plan géographique. Et ce, au regard de la demande galopante en produits Halal; aussi bien dans les pays musulmans que non musulmans.

A titre de rappel, le label Halal en Tunisie a été mis en place par l’Innorpi (Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle) depuis 2013. Et ce, à la suite d’une collaboration avec l’institution de « Diwan Al Ifta », en annonçant l’élaboration d’un « label Halal » pour les produits nationaux de l’agroalimentaire.

Le but était de favoriser l’accès de ces produits aux marchés exigeant ce label. Il s’agissait aussi de positionner la Tunisie comme un producteur de choix respectant cette norme.

D’ailleurs, contrairement à ce qu’on peut penser, les dix premiers pays exportateurs de produits certifiés Halal ne sont pas musulmans. Il s’agit des USA, du Brésil, de l’Argentine, la France, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, la Thaïlande, Singapour, l’Inde et les Philippines. Ces pays accaparent près de 85% du marché mondial du Halal.

E.M d’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here