Rached Ghannouchi: « Nous sommes contre l’exclusion de 9alb Tounes »

rached Ghannouchi - l'économiste maghrebin

A l’issue de sa rencontre avec Elyes Fakhfakh, Rached Ghannouchi a souligné, dans une déclaration aux médias, que la rencontre a porté essentiellement sur la composition du gouvernement.

En outre, Rached Ghannouchi a exprimé son souhait que le prochain gouvernement devrait inclure un gouvernement plus large de tous les partis. Il appelle à la non exclusion, tout en annonçant que la démocratie en Tunisie demeure fragile.

Il a fait savoir que le parti 9alb Tounes ne doit pas être exclu des concertations. Ghannouchi estimait que la composition ne devrait pas tenir compte des personnes, mais plutôt sur des orientations et une vision. « Car la démocratie tunisienne est encore en train d’émerger. Elle a besoin de toutes les forces du pays pour un projet de réforme », dit-il.

Il a mis l’accent sur les priorités du prochain gouvernement. Qui sont l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens par la réduction des prix, l’achèvement de la mise en place des institutions constitutionnelles, la réactivation de la production de phosphate et la lutte contre la contrebande.

Ainsi, les discussions portent sur la composition du prochain gouvernement. D’ailleurs, Elyes Fakhfakh rencontrera Mohamed Abbou, du Courant Démocrate. En outre, il rencontrera également Seifeddine Makhlouf de la Coalition El Karama. Puis il rencontrera Zouhair Maghzaoui du mouvement du Peuple.

Par ailleurs, le chef du gouvernement désigné par le président de la République se réunira avec Selim Azzabi du parti Tahya Tounes. Puis, ce sera au tour de Lotfi Mraihi, secrétaire général de l’Union populaire républicaine. Ensuite, viendront Mohamed Ali Mankai d’Afek Tounes et Mehdi Jomaa, président du parti Al Badil Ettounsi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here