Assurances: la Tunisie classée 2ème au Maghreb en termes de taux de pénétration

Assurances Rapport CGA 2018

Le Comité Général des Assurances (CGA) vient de publier son rapport annuel sur le marché tunisien des assurances pour 2018.

En effet, le rapport du CGA fait ressortir une croissance régulière du chiffre d’affaires global du marché des assurances entre 2014 et 2018. Et ce, pour atteindre un taux annuel moyen de 9,8%.

Ainsi, les primes émises en 2018 se sont accrues à un taux annuel de 7,9% contre 12,5% en 2017. Soit 2.252,4 MDT contre 2.087,9 MDT une année auparavant.

Par ailleurs, le rapport a démontré que la branche automobile est le produit le plus vendu. Et il continue de dominer le marché. Puisque le nombre de véhicules enregistrés augmente massivement d’une année à l’autre. Cette branche reste toujours la locomotive du marché, avec une part de 43,5% des primes. De même, qu’avec une hausse de son chiffre d’affaires et une croissance annuelle de 4,3%.

En outre, la deuxième activité d’assurance est la couverture des risques de la santé. Et ce, avec une part de marché de 14,3%. Et un volume total des primes émises dépassant 322 MDT.

Avec un chiffre d’affaires réalisé en 2018 de 314,3 MDT, l’assurance des risques professionnels et industriels (Incendie et risques divers) occupe la troisième position avec 14%. Et ce, après une progression annuelle de 4%.

De plus, le potentiel de croissance le plus important du secteur se situe du côté de l’assurance vie et de capitalisation. D’autant plus que ces produits y sont poussés par les banc-assureurs. En effet, sa part dans le marché est en amélioration. Et ce, malgré le fait qu’elle demeure encore faible, soit 22,5% contre 21,2%. Puisqu’elle a enregistré une progression de 14,6% en 2018. Soit une croissance annuelle moyenne de 18% entre 2014 et 2018.

Assurances Indicateurs 2018
Source: Rapport annuel du CGA sur le marché tunisien des assurances pour 2018.

Taux de pénétration

En ce qui concerne le taux de pénétration, la Tunisie se classe quinzième avec un taux de pénétration avoisinant 2,1%. Et ce, en comparaison avec les autres pays émergents de la région EMEA. Elle est deuxième au Maghreb. Notamment après le Maroc avec 3,9% et devant l’Algérie avec seulement 0,7%.

D’autre part, la croissance des primes d’assurance (7,9% en 2018) est plus élevée que celle de la population totale (0,9%). Elle a induit une hausse de la densité d’assurance (production d’assurance rapportée à la population totale) de 6,9%.

De ce fait, la densité est passée de 182,4 DT par habitant en 2017 à 195 DT en 2018. Soit une augmentation moyenne annuelle de 8,5% entre 2014 et 2018. Cette prime moyenne par habitant n’a cessé de croître durant ces dernières années. Elle comporte une part importante afférente à l’assurance automobile. Dont la prime moyenne par habitant est en croissance continue. Tout en passant de 64,4 DT en 2014 à 84,8 DT en 2018.

Cependant, malgré cette évolution positive, le niveau de la densité des assurances en Tunisie reste très faible. Et ce, en comparaison avec la moyenne mondiale qui est de 682$ en 2018. Par rapport aux pays développés, la Tunisie reste très éloignée. La moyenne des primes par habitant s’élève à 6.934$ en Suisse, 4.503$ au Royaume-Uni, 4.481$ aux Etats Unis, 3.667$ en France et 3.466$ au Japon, etc.

Cette moyenne des primes reste aussi faible même par rapport à d’autres économies émergentes. A l’instar des Emirats arabes unis (1.305$), Brésil (345$), Liban (269$), Turquie (127$), la Jordanie (91$), etc.

Assurances Indicateurs en MDT
Source: Rapport annuel du CGA sur le marché tunisien des assurances pour 2018.

Assurances : indemnisations 2018

Au niveau des indemnisations, l’année 2018 a connu une hausse de la valeur des sinistres réglés. Et ce, pour avoisiner 19,9% en 2019 contre 3,6% en 2017. Soit 1.262,8 MDT contre 1.053,8 MDT. D’ailleurs, le montant global des indemnisations a affiché une moyenne annuelle de 8,3% entre 2014 et 2018.

En effet, les indemnisations au titre de l’assurance vie ont augmenté de 19,9% contre 18,7%. Tout en passant de 138 MDT en 2017 à 165,5 MDT en 2018. Quant aux branches de l’assurance non vie, les indemnisations ont progressé de 19,8% contre seulement 1,6% en 2017 et 11,6% en 2016.

Par ailleurs, les indemnisations payées au profit des dommages automobile, représentant 52,4% du total des indemnisations, ont augmenté de 15% contre 1,7% en 2017 et 12,4% en 2016. Et ce, pour se situer à 662 MDT contre 576,9 MDT en 2017 et 567,4 MDT en 2016.

Et encore, les indemnisations des sinistres liés à l’assurance transport ont enregistré un taux de 122%. Et ce, après sa baisse de près de 15,4% en 2017 et une baisse de 52% en 2016. Soit 22 MDT en 2018 contre 9,9 MDT en 2017 et 11,7 MDT en 2016.

L’assurance groupe maladie conserve sa deuxième position dans le montant global des indemnisations payées avec une part de 22,5%. D’où des sinistres qui ont atteint 284,6 MDT en 2018 contre 258,9 MDT en 2017.

Fonds propres

Quant au fonds propres, l’année 2018 a enregistré une mobilisation de 1.329,3 MDT de fonds propres. Contre un total de 1.243,8 MDT en 2017. Soit une croissance de 9,7% entre 2014 et 2018. Et ce, suite à l’augmentation du capital d’un certain nombre de compagnies. Ainsi qu’à l’amélioration continue de l’assise financière de quelques autres sociétés.

En tant qu’investisseur institutionnel, les placements cumulés du secteur des assurances ont atteint 5.443,3 MDT en 2018. Contre 4.913,8 MDT en 2017, en hausse de 10,8%.

Enfin, la gestion de l’activité d’assurance en 2018 a dégagé un résultat technique global bénéficiaire de 115,9 MDT. Par la même, le résultat net comptable du secteur des assurances a atteint 138,2 MDT.

Notons que le CGA n’a pas encore reçu les rapports annuels définitifs approuvés des sociétés AMI et CTAMA. Les données relatives à leur l’activité sont provisoires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here