A 35 ans, Habiba Ghribi raccroche les crampons

Habiba Ghribi 1

A 35 ans, la championne tunisienne Habiba Ghribi vient d’annoncer mettre fin à sa riche carrière d’athlète. A ces merveilleuses femmes, la Nation est reconnaissante.

C’est avec un petit pincement au cœur que nous venons d’apprendre qu’une belle page de l’athlétisme tunisien se tourne en cette fin d’année. En effet, à 35 ans, la meilleure athlète tunisienne de tous les temps, Habiba Ghribi, a annoncé mettre un terme à sa carrière d’athlète. Ainsi soit-il.

Née le 9 avril 1984 à Kairouan, notre gazelle nationale est spécialiste des courses de fond et de demi-fond.

Auteure d’une carrière sportive exceptionnelle jalonnée d’une moisson de médailles, Habiba Ghribi est Championne du monde 2011. Et championne olympique 2012 sur le 3000 m steeple. Ainsi que vice-championne du monde 2015 sur cette distance. De plus, elle a établi la deuxième meilleure performance de l’histoire. Notamment sur sa distance préférée du 3 000 m steeple.

Rappelons que l’athlète tunisienne était devenue officiellement championne du monde en 2011. Ainsi que championne olympique en 2012. Et ce, après que sa concurrente Russe Yuliya Zaripova, sacrée dans ces deux compétitions, fut suspendue et déclassée après ses confessions pour dopage.

Lors d’une cérémonie qui s’est tenue le 2 octobre 2019 à Doha à Qatar. Elle récupérait ses médailles d’or du 3000 m steeple. Ainsi que du championnat du monde d’athlétisme de 2011.

Émue, elle laissait éclater à cette occasion sa joie et sa frustration. « Quand on apprend qu’on s’est fait voler la joie au moment de la victoire, cela fait mal. J’aurais voulu qu’on entende l’hymne tunisien à Londres et à Daegu », s’est-elle écriée.

Justice a été rendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here