Une statue de la Vierge Marie saisie à Tabarka ?

Vierge Marie - l'économiste maghrebin

Les services de l’Institut national du patrimoine ont pu saisir « une statue de la Vierge Marie ». Et ce, hier, 25 décembre.

En effet, un responsable de l’Institut National du Patrimoine indiquait avoir saisi une statue de la Vierge Marie. Elle est longue de 1,90 mètre et fabriquée en bronze. Ainsi, la photo de la statue a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Actuellement, les services compétents de l’institut n’ont pas encore commencé l’examen de la statue. Il servira à la dater.

Cependant, d’ores et déjà, un mystère entoure cette statue. Puisque généralement, les artistes ne représentent pas Marie sous la forme d’un ange. Ce qui pourrait donner lieu à d’autres pistes d’interprétation.

Par ailleurs, les livres sacrés, romans et poésie accordent une place de choix à la Vierge Marie. Elle continue encore à alimenter l’imaginaire des artistes, des écrivains et des poètes.

De même que la Torah, le Coran, l’Ancien et le Nouveau Testament relatent les épisodes de sa vie. A titre d’exemple, dans le Coran, le verset de la sourate Meryem dit : « Comment, s’étonna-t-elle, pourrais-je avoir un enfant alors qu’aucun être humain ne m’a jamais touchée. Et que je n’ai jamais été une femme de mœurs légères ? ». Il lui fut répondu : « Ainsi en a décidé ton Seigneur qui a dit rien n’est plus facile pour Moi. Nous ferons de cet enfant un signe pour les hommes et une miséricorde émanant de Nous ». « Et il en fut ainsi ».

Le récit biblique, dans le même contexte relate « Et Marie dit à l’ange : comment ceci arrivera-t-il, puisque je ne connais pas d’hommes ? Et l’ange répondant : L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre; c’est pourquoi aussi la sainte chose qui naîtra sera appelée Fils de Dieu ».

Plusieurs artistes se sont inspirés de la Vierge Marie dans leurs peintures. Parmi les toiles les plus célèbres, l’histoire de l’art retient, entre autres, le tableau « La Mort de la Vierge » du peintre italien Le Caravage, en 1606.

Enfin, la découverte de cette statue coïncide étrangement avec les célébrations de Noël, fêté par la minorité religieuse chrétienne de Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here