Accident de Amdoun: le bilan est porté à 30 morts et 16 blessés

accident Aïn Snoussi

La Ministre de la Santé par intérim, Sonia Becheikh, a annoncé mercredi que le bilan de l’accident de Amdoun, survenu le 1er décembre 2019 entre Snoussi à Aïn Draham (Gouvernorat de Jendouba) et Amdoun (gouvernorat de Béja) a été porté à 30 morts et 16 blessés.

La Ministre de la Santé par intérim, Sonia Becheikh, a annoncé mercredi que le bilan de l’accident de Amdoun, survenu le 1er décembre 2019 entre Snoussi à Aïn Draham (Gouvernorat de Jendouba) et Amdoun (gouvernorat de Béja) a été porté à 30 morts et 16 blessés.

Lors d’une séance plénière organisée au parlement pour examiner les causes de cet accident, la ministre a indiqué que 22 personnes sont décédées sur les lieux de l’accident tandis que les 12 autres sont morts dans les hôpitaux de Béja (6) et de la capitale. La dernière victime est décédée mardi dernier à l’Institut de Neurologie de la Rabta.

Pour ce qui est des blessés dont le nombre s’élève à 16 personnes, 9 d’entre eux ont quitté les hôpitaux tandis que les 7 autres sont actuellement sous surveillance médicale. Trois d’entre eux, s’apprêtent à rentrer chez eux dans les prochains jours.

Par ailleurs, la ministre a passé en revue les principales mesures prises par son département depuis la réception des premières informations préliminaires concernant l’accident à 11h55 minutes.

Mesures prises par le Ministère

« Un plan d’urgence a été immédiatement lancé et tous les hôpitaux ont été informés pour se préparer à accueillir les victimes outre l’envoi de 28 ambulances sur les lieux, sans compter celles de la protection civile », a-t-elle précisé en indiquant que même la Banque du Sang et le Service de Médecine Légale ont été immédiatement informés.

Elle a, en outre, indiqué que compte tenu de la gravité de l’accident, les victimes ont été placées dans des services spécialisés à l’hôpital Charles Nicolle (8 dont 1 est mort) au Centre de Traumatologie et des Grands Brûlés de Ben Arous (5) et l’hôpital la Rabta (2), l’Hôpital Universitaire de la Marsa, à l’Institut Kassab (1), à l’Institut National de Neurologie à la Rabta (1) et à l’Hôpital Militaire de Tunis (1).

A noter que le bus transportait des jeunes âgés entre 20 et 30 ans et qui étaient en excursion.

Les pneus du bus étaient inexploitables et les patins de freins usés

Le Ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati, s’est aussi exprimé à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) consacrée à l’accident de Amdoun. Et ce, en présence des Ministres de la Santé, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire et du Transport.

Relatant les circonstances de l’accident, le ministre a relevé que les pneus du bus étaient inexploitables. Les témoignages des personnes rescapées de l’accident affirment que le conducteur a perdu la maîtrise du véhicule, a-t-il ajouté.

En effet, le contrôle technique du bus a révélé que les pneus étaient non valides à l’exception du pneu avant gauche de même que les patins de freins qui étaient usés, a-t-il dit.

Il est précisé que la visite technique du bus mis en circulation à partir de 1997 est encore valide. Et que sa date d’expiration est fixée au mois de février 2020. De même que son certificat d’assurances et le permis d’exploitation touristique dont la validité expire en 2024. A expliqué le ministre.

Par ailleurs, l’agent de la Garde nationale qui était derrière le bus a indiqué que le chauffeur roulait à une vitesse de 70 km, poursuit le ministre. Le bus a heurté la glissière de sécurité bordant la route et s’est renversé dans le ravin.

Et le ministre d’ajouter que le lieu de l’accident à Ain Snoussi situé au point kilométrique 136 sur la Route Nationale n°11 n’a pas enregistré durant les dernières années des accidents mortels. Deux accidents ont cependant eu lieu dans cette zone: le premier survenu cette année et causant la mort d’une personne. Tandis que le second s’était produit en 2017 et avait fait deux morts.

ARP: Composition de la commission d’enquête sur l’accident de Amdoun

Le Président du Parlement, Rached Ghannouchi, a annoncé mercredi, lors de la séance plénière consacrée à l’accident de Amdoun, tenue en présence de 143 députés, la composition de la Commission Parlementaire chargée d’enquêter sur ce drame.

Cette commission est composée de 21 députés selon le Bloc Parlementaire, à savoir :

*Bloc du Mouvement Ennahdha:

– Saida Ounissi: Présidente de la Commission
– Mohamd Goumani
– Taoufik Zairi
– Mahbouba Ben Dhifallah
– Mokhtar Lammouchi
– Yamina Zoghlami

*Bloc Démocratique:

– Ridha Dallai (Vice-Président de la Commission)
– Anouar Ben Chahed
– Amal Saidi
– Lotfi Ayadi

*Bloc du parti Qalb Tounes:

– Mohamed Mourad Hamzaoui (Rapporteur de la commission)
– Abdelhamid Marzouki
– Souhir Askri
– Chadia Hafsouni

*Bloc de la coalition Al Karama:

– Nidhal Saoudi (premier Rapporteur adjoint)
– Ahmed Mouha

*Bloc du Parti Destourien Libre:

– Ali Tayachi (deuxième Rapporteur adjoint)
– Abderrazek Hosni

*Bloc Réforme Nationale:

– Hatem Mensi

*Bloc Tahya Tounes:

– Hedi Mekni

*Bloc Al Moustakbal:

-Jamel Bedhouafi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here