Ligue des champions d’Afrique : l’Etoile assure, l’Espérance rassure

Ligue des champions d’Afrique

L’Espérance de Tunis et l’Etoile du Sahel ont bien entamé la 1ère journée de la phase de poules de la ligue des champions d’Afrique. Et ce, en battant respectivement le Raja Casablanca et Al Ahly.

Pourtant, l’Espérance Sportive de Tunis se relevait à peine de son élimination précoce et inattendue de la Coupe arabe, il y a une semaine. Mais, elle a su puiser dans ses ressources. Pour s’imposer sur le terrain du Raja Casablanca (2-0), samedi dernier au complexe Mohamed V à Casablanca. Et ce, pour le compte de la 1ère journée de la phase de poules de la ligue des champions d’Afrique (groupe D).

Ainsi, les double champions d’Afrique pliaient le match en à peine un quart d’heure. Grâce à deux buts signés Anice Badri et Ibrahim Ouattara, incontestablement l’homme du match.

L’opportunisme des Sang et Or

Notons qu’en début de match, les joueurs marocains ont tenté d’impressionner leurs adversaires en pesant sur la défense de l’EST. Mais c’était sans compter avec l’insaisissable Anice Badri qui profitant d’une passe lumineuse d’Ibrahima Wattara contrôla de la poitrine et réalisa un parfait enchaînement, avant de crucifier le portier marocain par un but de toute beauté à la 8ème minute.

Les protégés de Moïne Chaabani n’ont pas attendu longtemps pour tuer le match. L’international ivoirien Ibrahima Ouattara signe à son tour un joli but suite à une belle action collective à la 15ème minute.

De retour des vestiaires, les Sang et Or gèrent la situation avec une admirable maturité tactique. Solidaires et déterminés face à la pression des Aigles verts, ils auraient même pu alourdir la marque à la 59ème minute, si le ballon de Badri ne s’était pas écrasé sur la transversale.

A noter l’attitude exemplaire des supporters marocains qui ont applaudi les deux équipes à la fin de la rencontre. Belle leçon de fair-play.

Ainsi, le club de Bab Souika prend sa revanche sur le Raja qui l’a privé de la super coupe de la CAF et s’installe désormais en tête du groupe D, à égalité de points avec la JS Kabylie.

Mission accomplie pour l’Etoile

Pour sa part, l’Etoile Sportive du Sahel, le deuxième représentant tunisien dans ce tournoi panafricain, a rempli sa part du contrat. En effet, elle battait le club cairote d’Al Ahly (1-0) vendredi dernier au stade olympique de Radès. Et ce, pour le compte de la 1ère journée de la phase de poules de la ligue des champions de la CAF (Groupe B).

Dominés par leurs adversaires égyptiens déterminés et bien en jambes, les poulains du technicien espagnol Juan Carlos Garrido ont trouvé, en effet, les chemins des filets grâce à un but inscrit par le vieux renard Yassine Chikhaoui à la 50e.

Par ailleurs, la formation égyptienne a été réduite à dix dès la 13ème minute. Et ce, après la suspension directe du latéral gauche Ayman Ashraf à cause d’une faute commise sur le dernier défenseur espérantiste Maher Hannachi.

En outre, l’international tunisien et arrière latéral gauche du club cairote Ali Maaloul a été remplacé à la 68ème à cause d’une blessure.

Au final, cette victoire par un petit but d’écart permet au club du Sahel de figurer à la 2ème place du groupe B derrière les Soudanais d’Al Hilal, vainqueurs du club zimbabwéen de Platinum FC (2-1).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here