Ghazi Chaouachi : « Le bloc démocratique sera la deuxième force à l’ARP »

Echaab-courant démocratique-

Le député du Courant Démocrate, Ghazi Chaouachi, a fait savoir mercredi qu’une demande de constitution du bloc démocratique a été déposée au bureau du secrétariat du Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

« Le bloc démocratique sera essentiellement un bloc technique. Il est de par le nombre de ses députés la deuxième force au parlement et un contrepoids au bloc d’Ennahdha« , a précisé Ghazi Chaouachi dans une déclaration accordée à l’Agence TAP.

Le bloc en question regroupe les députés du Courant Démocrate, du mouvement « Echaab ». Et d’autres partis ainsi que des parlementaires indépendants. Près de 40 députés formeront ainsi le « bloc démocratique ».

La présidence de ce bloc devra, selon un accord convenu, alterner annuellement entre le Courant Démocrate et le mouvement « Echaab ». Ghazi Chaouachi assurera de ce fait la présidence dudit bloc. Et ce, durant la première année du mandat parlementaire.

Le député du Courant démocrate (Attayar), Noomane el Euch, avait indiqué mardi que la réunion entre les groupes parlementaires du mouvement Echaab et du Courant démocrate a permis de rapprocher les points de vue entre les deux blocs sur la possibilité de former un groupe commun.

D’après lui, la création d’un bloc parlementaire « fort » regroupant les deux partis (22 députés d’Attayar et 15 députés du mouvement Echaab) aura un rôle important à jouer dans le processus de formation du prochain gouvernement. Et dans l’action de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

De son côté, le député Hatem Mabrouki du mouvement « Echaab » a déclaré que la formation d’un bloc commun regroupant les députés d’Echaab et d' »Attayar » lui permettra d’être une force de proposition. Aussi bien à l’intérieur qu’en dehors de l’ARP.

Pour lui, les deux partis ont gagné la confiance des Tunisiens. Et seront une force d’appui pour les orientations sociales et économiques. Qu’ils soient partie intégrante du pouvoir où se positionnent dans l’opposition.

Rappelons que les députés du Courant Démocrate et du mouvement « Echaab » formaient le bloc démocrate dans l’ancien parlement (2014-2019).

Source: TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here