Selim Azzabi: « Youssef Chahed ne partira nulle part »

Selim Azzabi

Le secrétaire général de Tahya Tounes, Selim Azzabi, a fait savoir lors de son passage sur la chaîne El Hiwar Ettounsi que son parti est prêt à participer au nouveau gouvernement, mais à une condition. Il faut que, selon lui, Qalb Tounes et la coalition Al Karama ne fassent pas partie de la prochaine composition gouvernementale. 

Ainsi, Selim Azzabi estime que ces deux partis ne rentrent pas dans le critère de transparence. En effet, concernant Qalb Tounes, le désaccord est irréductible d’une part; et d’autre part pour le parti El Karama, il s’agit d’un problème idéologique. 

Cela dit, il ajoute que son parti peut très bien se mettre d’accord avec le Courant démocratique. Cette démarche s’inscrit via un programme clair, indépendamment des différends idéologiques. 

Sur la question d’un éventuel départ de Youssef Chahed pour un poste à l’étranger, Selim Azzabi a fait savoir que le président du parti se consacrera à Tahya Tounes et qu’il ne partira  nulle part. « D’ailleurs, il restera en Tunisie. Tout comme il ne fera pas partie du nouveau gouvernement », dit-il. 

Sur la question du bilan du gouvernement, il estime que ce n’est pas le résultat escompté tant attendu par les Tunisiens. Même s’il considère que la situation s’est améliorée, cela n’empêche que le citoyen ne l’a pas encore senti. 

Tout comme il espère que le nouveau gouvernement pourra relever des défis via un programme sérieux.

Rappelons que le parti Tahya Tounes avait déclaré que dans l’intérêt du pays, il fallait un gouvernement d’union nationale. Et ce, dans un communiqué, en date 6 novembre.

De plus, Tahya Tounes souligne que cette annonce avait été faite en présence de Youssef Chahed, qui est le président du comité politique.

Cependant, le comité politique avait insisté sur le fait que le parti n’est pas concerné par la participation au prochain gouvernement.

Enfin, notons qu’il a mis en garde contre l’entrave du processus de  formation du gouvernement. Cela pourrait avoir des conséquences quant au fonctionnement des institutions de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here