Kais Saied: la lutte contre le terrorisme est un combat pour la survie du peuple

kais saied-

Kais Saied présidait dimanche, à la caserne de la direction générale de la Garde présidentielle, à Gammarth, la commémoration du 4e anniversaire du décès de ses agents. Ils tombaient en martyrs lors de l’attaque terroriste du 24 novembre 2015 qui ciblait leur autobus.

Ainsi, le président de la République Kais Saied a salué le drapeau. Puis il déposait une gerbe de fleurs devant la plaque commémorative des martyrs des forces porteuses d’armes. Il a, également, récité la Fatiha à la mémoire des martyrs de la garde présidentielle, en présence de leurs familles et des blessés de cet attentat.

Par ailleurs, Kais Saied a décerné la médaille de « la loyauté et du sacrifice » de première classe, aux familles des 12 martyrs de la garde présidentielle. Et il s’est, à cette occasion, enquis de la situation des familles et des enfants des victimes.

La victoire ou le martyre…

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le chef de l’Etat a mis en avant l’importance du rôle des forces de la sûreté qui « affrontent le crime et le terrorisme, ne pensant qu’à la victoire ou le martyre ». Et de souligner: « Nous n’avons d’autre choix que d’abattre tous ceux qui brandiront des armes contre nous. »

« La lutte contre le terrorisme est un combat pour la survie du peuple tout entier », a-t-il relevé. Le président de la République estimait que « la principale menace qui guette les peuples ne provient pas des ennemis qui tentent de se faufiler à travers les frontières, mais des traîtres et des aliénés ».

En outre, Saied a fait part de l’engagement de la présidence de la République à lancer une initiative législative pour mettre en place une institution publique qui prendra en charge les blessés et les familles des martyrs.

Le chef de l’Etat a, par la même occasion, rendu hommage aux martyrs de la Palestine, s’étonnant que la communauté internationale accepte cette agression qui se poursuit depuis des dizaines de décennies.

Ont assisté à la cérémonie de commémoration, outre les familles des victimes, les membres du cabinet présidentiel, les cadres de la garde présidentielle, ainsi que des représentants des autorités régionales et locales et des personnalités nationales.

Source: TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here