Iyadh Elloumi : « Nous serons probablement dans l’opposition »

Iyadh Elloumi

Iyadh Elloumi, député du Qalb Tounes, revient sur la composition du gouvernement. Et ce, dans une déclaration radiophonique. 

Ainsi, Iyadh Elloumi fait savoir qu’à l’heure actuelle son parti n’a pas  rencontré Habib Jemli. Il est donc encore trop tôt pour déterminer de faire partie ou non du gouvernement. Mais d’ores et déjà, il estime que Qalb Tounes sera fort probablement dans l’opposition. 

Par ailleurs, sur la question d’une possibilité  d’alliance avec Ennahdha au pouvoir, Iyadh Elloumi déclare: « Aujourd’hui personne n’est vainqueur avec une majorité absolue. D’ailleurs, on voit mal Ennahdha avec nous. Chacun a un programme économique différent. » 

En outre, il ajoute qu’Ennahdha a fait beaucoup d’efforts pour choisir une personnalité indépendante à la tête du gouvernement

Et de poursuivre: « Les Tunisiens nous ont élus dans le but  de  gouverner et non pour rester dans l’opposition. Ce qui nous amène  à faire des compromis; et ce, pour trouver des accords. Chacun de nous doit assumer ses responsabilités. » 

Puis, Iyadh Elloumi insiste sur le fait que son parti sera dans l’opposition. « Il n’est pas facile de convaincre de notre programme et Ennahdha a son propre programme », ajoute-t-il. 

De plus, il indique que Rached Ghannouchi se montre inflexible. Alors que Habib Jomli, désigné chef du gouvernement par Ennahdha, ne veut exclure personne. 

Enfin, notons que Qalb Tounes annonçait dès le départ qu’il serait dans l’opposition et qu’il ne s’allierait jamais avec Ennahdha. Mais finalement, il votait en faveur de Rached Ghannouchi à la Présidence de l’ARP. Ce qui entraînait la démission d’un de leurs dirigeants, Abdelaziz Belkhoja.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here