La Tunisie, Partenaire pour la démocratie locale au Conseil de l’Europe

Tunisie

A la 37ème session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, la Tunisie obtient le statut de Partenaire pour la démocratie locale.

De ce fait, la Tunisie devient le deuxième pays- avec le Maroc- à bénéficier de ce statut. Ce dernier offre aux pays du voisinage du Conseil de l’Europe un cadre privilégié de dialogue et de contacts institutionnels avec leurs homologues européens.

Ainsi, la délégation tunisienne comprend quatre représentants et quatre suppléants. Ils pourront: siéger aux côtés des membres du Congrès; contribuer aux débats en session, sans droit de vote; participer aux travaux en commissions de monitoring; suivre les questions d’actualité et de la gouvernance.

A cet égard, la délégation tunisienne qui participera à la 37e session tiendra des échanges de vue bilatéraux. Et ce, notamment avec: Anders Knape, Président du Congrès; Xavier Cadoret, président de la Chambre des pouvoirs locaux; et Karl-Heinz Lambertz, Vice-président de la Chambre des régions. Ainsi qu’avec les Présidents des groupes politiques et les Présidents des Commissions du Congrès.

Par ailleurs, Fadhel Moussa, maire de l’Ariana souligne dans un post que la Tunisie obtient 141 voix pour, 0 voix contre et deux abstentions. Il précise dans ce contexte: « La résolution octroyant à la Tunisie le statut de Partenaire pour la démocratie locale vient d’être adoptée, après débat. » 

Enfin, notons que Mokhtar Hammami, ministre des Affaires Locales et de l’Environnement et Souad Ben Abderrahim, Maire de Tunis et Présidente de la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes (FNVT), s’adresseront aux membres du Congrès. Et ce, lors d’un débat sur le Partenariat Sud-Méditerranéen qui aura lieu le 30 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here