L’économie verte d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient arrive en Italie

ECOMONDO-économie verte-

Le compte à rebours est lancé pour Ecomondo 2019, manifestation majeure de l’économie verte et circulaire de la zone euro-méditerranéenne. Il aura lieu en même temps que Key Energy, le salon des énergies renouvelables.

Ainsi, plus de 500 acheteurs venus en Italie à l’occasion d’Ecomondo se sont déjà enregistrés sur la plateforme et pris leurs rendez-vous d’affaires. On note une nette augmentation du nombre de visiteurs venus du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, d’Europe du Nord et de l’Est, des Balkans, d’Asie, d’Amérique du Nord, d’Australie, d’Amérique latine. Sans oublier la présence de la Turquie, de l’Inde, du Pakistan, de l’Asie du Sud-Est et de la Chine.

En effet, organisé par Italian Exhibition Group (IEG) en Italie, au Centre d’exposition de Rimini, du 5 au 8 novembre 2019, Ecomondo est une référence pour les marchés internationaux.

Ecomondo-économie verte-D’ailleurs, une multitude d’événements mondiaux sont au programme. Afin de mettre en lumière les besoins et opportunités commerciales des principaux marchés de référence.

Pour la première fois, Ecomondo accueillera le Forum Business Italie-Égypte intitulé « Eau, Énergie, Déchets, Mobilité ».  Le Comité technique et scientifique d’Ecomondo l’organise. En partenariat avec l’Ambassade d’Italie au Caire et la Chambre de Commerce italienne en Égypte.

Ecomondo : plusieurs professionnels tunisiens feront le déplacement

Et cet événement majeur se déroulera le jour de l’inauguration de la manifestation. Il s’inscrit dans la suite logique de la première étape du meeting Italie-Égypte organisé au Caire l’année dernière. Y participeront: Tamer Mostafa, Chef du Cabinet du Ministère égyptien de l’environnement; et d’une délégation égyptienne d’intervenants influents.

A cet égard, le forum mettra l’accent sur les investissements du gouvernement égyptien pour les cinq prochaines années. Et ce, dans le domaine: des infrastructures environnementales; des énergies renouvelables; de la gestion des déchets industriels et organiques, à des fins agro-alimentaires; dans les secteurs de l’eau; des transports et de la mobilité.

Quant aux travaux, ils débuteront sous la direction du Professeur Fabio Fava, président du Comité scientifique d’Ecomondo. Mais également de l’Ambassadeur Enrico Granara, Directeur général adjoint du Département des Affaires politiques du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Au final, 85 visiteurs professionnels viendront de Tunisie, notamment ceux d’Actogen (Association Tunisienne des Conseils et Orientation Géographique Numérique) qui, en plus des professionnels nord-africains, réunit également des professionnels d’Arabie Saoudite, du Liban, du Bénin, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Maroc, du Togo, de la Palestine et de la Libye. On pourra également compter sur la présence de très nombreuses communes adhérentes au Réseau Megara des Villes Durables, un réseau de villes durables composé d’experts et d’associations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here