La Tunisie présentera deux projets régionaux à la COP 25

COP 25

La fondation allemande Heinrich Böll a organisé aujourd’hui à Tunis une rencontre de préparation et de planification de la COP 25.

« La Tunisie présentera, lors de la prochaine conférence des parties COP 25, qui se tiendra au Chili du 2 au 13 décembre, un projet régional de protection des oasis », a indiqué vendredi, le ministre de l’Environnement et des Affaires locales, Mokhtar Hammemi.

« Ce projet touchera les pays de l’Afrique du Nord, à savoir la Tunisie, l’Algérie, la Mauritanie, la Libye, l’Egypte et le Maroc. Il vise à lutter contre le phénomène de l’avancée des sables », a-t-il ajouté.

« Nous allons également présenter un projet de code de l’environnement pour toute cette région de l’Afrique du Nord », a-t-il encore fait savoir. Le ministre a souligné que des discussions sont déjà en cours avec certains bailleurs de fonds pour concrétiser ces projets.

La COP 25, a-t-il dit, constitue une opportunité pour nous de mobiliser les ressources nécessaires pour mettre en œuvre ces deux projets.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que la délégation officielle nationale, qui prendra part à la prochaine conférence, a bien été renforcée cette année par la participation de nouveaux membres relevant notamment, des ministères chargés de la Femme, du Tourisme, du Transport et des communes outre la société civile.

L’objectif étant de les sensibiliser à promouvoir leurs politiques, stratégies et programmes en y intégrant les enjeux des changements climatiques.

Mobiliser les ressources financières nécessaires

D’après lui, un stand visant à mettre en exergue les réalisations de la Tunisie en matière de lutte contre les changements climatiques dans les différents secteurs sera installé à cette occasion. L’objectif étant de mobiliser les ressources financières nécessaires auprès des bailleurs de fonds et établir des partenariats.

« La Tunisie s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs de manière à baisser son intensité carbone de 41% en 2030, et ce, par rapport à l’année de base 2010 », a rappelé à cette occasion Chokri Mezghani.

« L’effort d’atténuation proviendra plus particulièrement de l’énergie. Ce secteur représente à lui seul 75% des réductions des émissions. Le secteur de l’énergie diminuerait son intensité carbone en 2030 de 46% par rapport à 2010 », a-t-il souligné.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs du ministère de l’ Environnement et des Affaires locales. Elle a pour objectif de mieux préparer et outiller les membres de la délégation tunisienne à la conférence COP 25.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here