La Suisse envisage de déchoir une Tunisienne de la nationalité suisse

suisse - l'économiste maghrébin

Les autorités suisses ont entamé des procédures judiciaires pour déchoir de la nationalité suisse une Tunisienne vivant en Suisse.

C’est le site d’actualité Suisse info qui relaye cette information. En effet, la citoyenne d’origine tunisienne est suspecte de soutenir des organisations intégristes.

Toujours selon la même source, la femme en question est âgée de 30 ans. Elle s’est rendue en Syrie avec son fils à partir de la Suisse. Et ce, pour faire partie de l’organisation terroristes Daech. Des combattants Kurdes ont pu l’arrêter au nord de la Syrie.

Les autorités suisses l’accusent la femme en question de participation à des actes terroristes en Syrie. Les autorités considèrent que ces agissements portent atteinte aux intérêts du Suisse à l’étranger.

Pour rappel, la loi permet à l’Etat de déchoir de la nationalité toute personne ayant porté atteinte à la réputation du pays.

D’après un reportage réalisé par la première radio publique RTS, l’accusée a le droit de faire appel de la décision dans un délai de 30 jours.

De plus, la même source affirme qu’il ne s’agit pas du premier cas dans l’histoire de la Suisse. En effet, le secrétariat de l’Etat suisse pour l’immigration a déchu de sa nationalité un turc ayant la double nationalité. Il est accusé d’embrigadement pour le djihad et de faire la propagande du terrorisme.

Le gouvernement suisse avait affirmé qu’il a identifié dix citoyens ayant une double nationalité qui ont perpétré des actes terroristes.

En mars 2019, le gouvernement a refusé plusieurs appels de différents pays pour l’extradition des terroristes suisses. Le gouvernement a rejeté ces appels. Il considère que les terroristes doivent passer devant les tribunaux des pays dans lesquels ils ont perpétré les crimes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here