Tourisme thermal : la Tunisie, une destination privilégiée

tourisme thermal

La Tunisie a été réélue au poste de vice-président de la Fédération mondiale du Thermalisme et du Climatisme. Et ce, en la personne du directeur général de l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie, Rzig Oueslati. Cela se déroulait lors de la 72e Assemblée générale de la FMTC. Elle avait lieu du 16 au 20 octobre en Grèce.

Tourisme thermalAinsi, cette réélection illustre la reconnaissance de la Tunisie en tant que destination privilégiée du tourisme thermal. C’est ce que déclare un communiqué publié par l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie.

En effet, la Tunisie occupe une place de choix parmi les pays pionniers dans ce domaine.

Par ailleurs, la Tunisie participait aux travaux d’une rencontre scientifique. Elle portait sur les vertus thérapeutiques de la thalassothérapie et de la rentabilité économique de cette activité.

En outre, cette rencontre s’est tenue en présence de nombreux spécialistes de pays membres dont l’Allemagne, la Russie, l’Italie, la France, la Chine, le Japon, le Brésil, l’Ukraine, Cuba, la Lituanie, le Brésil, le Kazakhstan, la Roumanie, la Lituanie et la Turquie.

Notons que la Fédération mondiale du Thermalisme et du Climatisme, dont l’Italie assume actuellement la présidence, est une organisation non gouvernementale créée en 1937.

Pour sa part, l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie a pour mission de mettre en œuvre la politique du gouvernement dans les secteurs de l’hydrothérapie et des eaux conditionnées.

Le secteur de l’hydrothérapie comprenant le thermalisme, la thalassothérapie et les soins à l’eau douce. Alors que le secteur des eaux conditionnées comprend les eaux minérales naturelles et les eaux conditionnées destinées à la consommation humaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here