L’ISIE annoncera mercredi les résultats préliminaires des législatives

résultats préliminaires
Photo : ISIE

L’ISIE annoncera mercredi les résultats préliminaires complets des élections législatives. Après la fin du décompte des résultats pour les 33 circonscriptions. Et aussi après l’examen des rapports sur les irrégularités relevées lors du scrutin.

En effet, le Conseil de l’ISIE doit se réunir mardi pour examiner les résultats du dépouillement des votes. Il examinera les rapports sur le déroulement du scrutin. De même que le dépouillement depuis dimanche, afin d’annoncer les résultats préliminaires définitifs mercredi.

A cet égard, Nabil Baffoun, président de l’Instance, confirme que le dépouillement des voix et la collecte des procès-verbaux ont pris fin dans cinq circonscriptions. Et d’ajouter que l’ISIE en a annoncé les résultats. A savoir à Tunisie 1, Manouba, Jendouba, Le Kef et Siliana. Tandis que le décompte des circonscriptions restantes se poursuivait dans des proportions variables.

Par ailleurs, les résultats des sondages font état de l’arrivée du parti d’Ennahdha en tête du scrutin, devant le parti « Cœur de la Tunisie ». Ces résultats sont corroborés par les statistiques publiées par l’ISIE dans les circonscriptions où le comptage est proche de 100%.

Faible participation des jeunes

Selon l’Instance électorale, le taux de participation était de 41,7%, dont 64% d’hommes et 36% de femmes. Et seulement 9% de jeunes (âgés de 18 à 25 ans), dont 5% d’hommes et 4% de femmes.

Le taux de participation dans le groupe d’âge de 26 à 45 ans était de 33%, dont 20% d’hommes et 13% de femmes. Le groupe d’âge de 45 ans et plus atteignait 57% des électeurs, dont 39% d’hommes et 18 femmes…

En Effet, la faible participation des jeunes et des électeurs à l’étranger a suscité les interrogations des représentants des médias et des observateurs. Des précédentes déclarations d’un membre de l’ISIE rendaient le président de l’Instance responsable d’une stratégie qui conduisait à une faible participation en général.

« Le travail de l’Instance est une action collective. Le taux de participation (41 %) est universellement accepté. Nous n’y sommes pas habitués en tant que Tunisiens », a répondu Nabil Baffoun. Le président de l’ISIE a souligné que les politiciens et les sociologues doivent « décrypter le message des électeurs ».

Belkacem Ayachi, membre de l’ISIE, a affirmé de son côté que l’Instance avait fait un effort pour accroître le nombre de jeunes inscrits sur les listes électorales et qu’elle s’attendait à une grande affluence des jeunes.

Sur un autre plan, Nabil Baffoun a indiqué que le coût des élections s’élève à 140 milliards pour les élections présidentielle et législatives, le coût de l’électeur à l’étranger est cinq fois supérieur à celui du pays et le coût d’un membre du bureau de vote à l’étranger est de 100 euros par jour (plus de 300 dinars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here