Tawfik Ben Brik: ouverture d’une information judiciaire sur ses déclarations

Ben Brik

Le ministère public près le Tribunal de première instance de Ben Arous a ordonné l’ouverture d’une information judiciaire. Et ce, sur le fondement des déclarations et propos tenus par Tawfik Ben Brik sur Nessma TV.

Ainsi, le porte-parole du tribunal explique qu’après examen du contenu des déclarations de Tawfik Ben Brik, le ministère a décidé d’ouvrir une enquête. Tout en en chargeant la 1ère brigade centrale de recherches à la direction générale de la garde nationale à l’Aouina. Et ce, afin de mener ses recherches.

En effet, rappelons que Ben Brik s’exprimait, mardi sur Nessma TV. Il évoquait la nécessité de relaxer Nabil Karoui, président du parti « Cœur de la Tunisie » et candidat au second tour de l’élection présidentielle.

En outre, Tawfik Ben Brik ne s’est pas arrêté là. Puisqu’il a également ajouté que « dans d’autres pays, les gens brandissent les armes pour défendre leurs candidats ». En clair, un appel à la violence ou pour le moins à l’escalade qui ne passe pas inaperçu.

D’ailleurs, cette déclaration suscitait une large polémique auprès de l’opinion publique tunisienne. Et elle était amplement relayée sur les réseaux sociaux. Ce qui conduit aujourd’hui à la saisie par la justice de cette affaire.

Enfin, notons que Tawfik Ben Brik se présente comme un journaliste, écrivain. Il est chroniqueur à Nessma Tv. Et de ce fait salarié de Nabil Karoui. Le candidat de Qalb Tounes, qui reste détenu, malgré sa présence au second tour de la présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here