La Cour d’appel rejette le recours des cinq candidats contre les résultats préliminaires

justice
justice

La Cour d’appel vient de statuer sur les recours déposés par les cinq candidats à la présidentielle.

De ce fait, la Cour d’appel rejette tous les recours présentés par les cinq candidats.

Rappelons que les cinq candidats sont : Seif Eddine Makhlouf, Youssef Chahed, Néji Jalloul, Hatem Boulabiar et Slim Riahi.

En effet, ce sont cinq candidats à la présidentielle, Youssef Chahed, Néji Jalloul, Seif Eddine Makhlouf, Slim Riahi et Hatem Boulabiar qui ont déposé chacun un recours contre les résultats préliminaires du premier tour de la présidentielle près la Cour d’appel.

Ils étaient déjà six candidats à la présidentielle à avoir déposé leurs plaintes le 19 septembre 2019 auprès du Tribunal administratif. D’ailleurs, ce dernier les avait rejetées le 23 septembre. Aux motifs qu’elles étaient recevables en la forme, mais irrecevables sur le fond.

Désormais, après ces nouvelles plaintes, Nabil Baffoun, président de l’ISIE, souligne que le 2ème tour se tiendra le 13 octobre.

Même si un grand nombre de dirigeants politiques voudraient que la  date des législatives et de la présidentielle soit la même. Mais du point de vue, elles ne peuvent pas avoir lieu le même jour. Ce qui nous amène au maintien du 6 octobre comme date des élections législatives. Et probablement au 13 octobre pour le second tour à la présidentielle.

Rappelons que les résultats préliminaires du premier tour envoient deux candidats au second tour : Nabil Karoui et Kaïs Saïed.

Par ailleurs, la mission d’Observation électorale de l’Union européenne souligne pour sa part que « malgré un calendrier serré, l’ISIE a mené à bien les préparatifs ». Que les opérations de vote et de dépouillement s’étaient déroulées normalement. Et dans le respect de la loi en vigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here