ISIE-Présidentielle : aucune intention de report ou d’annulation

second tour ISIE

Le membre de l’ISIE, Adel Brinsi, a indiqué que l’Instance est déterminée à organiser la présidentielle à temps. Soit le 13 octobre 2019. Bien qu’elle soit consciente de l’existence d’une crise morale, politique, légale et constitutionnelle. Et ce, en raison de la non libération de Nabil Karoui, candidat au 2ème tour.

De ce fait, il a précisé qu’il ne faut pas interpréter les déclarations du président de l’ISIE et de ses membres, à propos de la possibilité d’opter pour le recours quant aux résultats de la présidentielle, en tant qu’intention de l’annuler ou de la reporter.

Il a réitéré que l’Instance est appelée à faire réussir le processus électoral et démocrate. Ainsi qu’à respecter les délais constitutionnels. Sachant que le Président de la République provisoire ne doit pas dépasser les 90 jours en fonction.

Et d’ajouter que l’ISIE continuera à réclamer la libération du candidat Nabil Karoui. Et ce, en affirmant que la justice est indépendante.

Il est à rappeler que l’Instance a envoyé plusieurs correspondances au ministère de la Justice, au Conseil supérieur de la Justice, à la Cours d’appel et au juge d’instruction. Et ce, pour demander d’assurer l’équité des chances entre les deux candidats à la présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here