Tunisie – Processus électoral : le démenti de la MOE UE

MOE UE Tunisie

La MOE UE dément de fausses informations circulant sur les réseaux sociaux et médias en ligne.

En effet, « la Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Tunisie – MOE UE dément formellement toute intention de s’exprimer prochainement pour dire qu’elle ne « valide pas » le processus électoral. Ces allégations sont dénuées de tout fondement », lit-on dans son communiqué.

Rappelons que la MOE UE est présente en Tunisie depuis le 23 août. Et ce, pour l’observation des élections présidentielle et législatives de 2019.

Par ailleurs, Fabio Massimo Castaldo, vice-président du Parlement européen, la dirige en Tunisie. Elle observe les différentes phases des processus électoraux présidentiel et législatif. Elle restera en Tunisie jusqu’à publication des résultats définitifs.

Notons que la Mission d’observation électorale de l’Union européenne en Tunisie compte 10 analystes électoraux basés à Tunis. Elle a déployé 28 observateurs de longue durée qui couvrent l’ensemble des gouvernorats. Ainsi, 28 observateurs de courte durée plus de 30 diplomates de l’UE en poste à Tunis renforceront sur le terrain la présence des 28 observateurs de longue durée.

Et d’ailleurs, la mission déclarait que « malgré un calendrier serré, l’ISIE a mené à bien les préparatifs ». Que les opérations de vote et de dépouillement s’étaient déroulées normalement. Et dans le respect de la loi en vigueur.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here