La CCA britannique assiste les clients Thomas Cook en Tunisie

Thoms Cook Hôtels Tunisiens

« Des pertes d’environ 70 millions d’euros, soit près de 220 millions de dinars (MD), seront supportées par une quarantaine d’hôtels tunisiens, coopérant avec Thomas Cook. Et ce, selon Mouna Ben Halima, chargée de communication à la FTH.

Ainsi, « ces pertes représentent entre 65 et 70% du chiffre d’affaires des hôtels sinistrés. Etant donné qu’il s’agit là des impayés de la haute saison. Sachant que le paiement des droits de résidence relevant du voyagiste Thomas Cook sont toujours réglés après 90 jours », précise la responsable de la FTH.

Et d’ajouter : « La majorité des hôtels tunisiens touchés par cette crise sont implantés à Hammamet et à Djerba. Dont une dizaine coopère exclusivement avec ce T.O ».

En outre, Mme. Ben Halima fait savoir que « quelques uns, parmi ces hôtels, auront de grandes difficultés à survivre. Surtout qu’ils ont beaucoup souffert après les attentats terroristes de  2015 ».

Au final, la responsable indique que « les touristes qui ont réservé sur la Tunisie via Thomas Cook ne viendront pas. Alors que ceux qui résident actuellement en Tunisie, vont partir à compter d’aujourd’hui. Pour ce faire, des avions ont été mobilisés par le gouvernement britannique. Et ce, afin d’assurer leur retour de l’aéroport international Enfidha-Hammamet à partir de 12h30 ».

La FTAV appelle à préserver la notoriété du site tunisien

De son côté, Hedi Hamdi, responsable communication à la FTAV,  révèle que cette crise aurait des séquelles sur une seule agence de voyage. A savoir Tunisian Travel Service (TTS) qui coopère en exclusivité, en Tunisie, avec Thomas Cook. « Les pertes de cette agence seront colossales. Surtout qu’elle vient de mobiliser une importante enveloppe pour l’acquisition de bus, destinés au transport des touristes de et vers les aéroports ».

Il estime donc que « la FTAV suit avec inquiétude cette situation. Elle appelle les professionnels à assurer le retour des clients de Thomas Cook dans de bonnes conditions. A même de préserver la notoriété du site tunisien ».

Notons que la Tunisie accueille 150 mille touristes par an via Thomas Cook, venant de 10 destinations européennes. Notamment de l’Angleterre, l’Allemagne, la France, l’Italie…

L’Autorité britannique de l’aviation lance un programme complet

Du côté britannique, l’Autorité britannique de l’aviation civile (CCA) lance un programme complet. Et ce, pour assister les clients Thomas Cook en Tunisie, Grèce, Espagne et Turquie.

A cet égard, le DG de la CCA déclare que : « La faillite de Thomas Cook est source d’une grande tristesse pour les employés, les clients, les hôteliers et autres fournisseurs de la société. Nous sommes conscients qu’il y a plus de 150 000 personnes actuellement à l’étranger. Ces derniers doivent être anxieuses de savoir comment elles vont pouvoir rentrer au Royaume-Uni. »

Et de souligner : « Le gouvernement nous a demandé de fournir notre assistance aux clients de Thomas Cook. Et nous avons lancé un programme pour les ramener. Ce programme comprend aussi les frais des hôtels hébergeant des clients Thomas Cook dans le cadre du programme ATOL du Air Travel Trust. »

Par ailleurs, ce programme de rapatriement sera effectué au cours des deux prochaines semaines. Soit à partir du 23 septembre au 06 octobre 2019, pour ramener les clients Thomas Cook au Royaume-Uni.

En effet, la CCA a réservé une flotte d’avions autour du monde pour acheminer les passagers vers le Royaume-Uni. Elle a, aussi, contacté les hôtels hébergeant les clients Thomas Cook dans le cadre de forfaits vacances. Et ce, pour leur faire savoir que les frais de logement pour ces clients seront couverts par le programme de protection ATOL.

Thomas Cook : gérer tous les remboursements d’ici le 30 septembre

Egalement, elle a lancé un site web spécial (www.thomascook.caa.co.uk) où les clients affectés peuvent trouver des détails et des informations sur les vols de rapatriement. Ainsi que des conseils sur le logement pour les clients ATOL et non-ATOL. Elle fera de son mieux et œuvrera pour ramener les personnes chez elles aux dates les plus proches de leurs dates prévues de voyage.

Notons que les passagers sous protection ATOL, avec des réservations futures, ont droit au remboursement intégral de leurs vacances annulées. Les passagers qui sont actuellement à l’étranger peuvent aussi faire une demande pour couvrir les frais de remplacement des parties de leurs voyages couvertes par ATOL. Aussi bien pour les dépenses avancées à la suite du retard des vols de retour.

Dans le même sillage, la CCA lancera un service pour gérer tous les remboursements d’ici le 30 septembre. Et ce, une fois que les opérations de vol auront avancé. Ce service du remboursement s’efforcera de gérer tous les remboursements sous 60 jours. Notamment à partir de la date de réception des informations complètes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here