Six candidats déposent des recours contre les résultats du premier tour

ISIE

Au total, six candidats à l’élection présidentielle anticipée déposent des recours, pour contester les résultats préliminaires du premier tour. Et ce, au second jour des dépôts de recours, le 19 septembre 2019. 

Ainsi, ces six candidats à l’élection présidentielle sont : Abdelkrim Zbidi; Neji Jalloul; Youssef Chahed; Hatem Boulabiar; Slim Riahi; et Seifeddine Makhlouf. 

Mais, il reste à comprendre ce qu’on peut déduire de ces recours. D’après un ancien membre de l’ISIE, Sami Ben Slama, les recours déposés par les six candidats montrent des dépassements. 

En effet, il souligne que Neji Jalloul et Slim Riahi demandent l’annulation des résultats et à la tenue d’un nouveau premier tour, demandant ainsi l’égalité des chances. Il précise que l’argument des deux candidats se base sur le traitement inéquitable de l’ISIE vis-à-vis des différents candidats. 

Cependant, Sami Ben Slama estime que le recours déposé par Abdelkrim Zbidi demeure le plus « dangereux ». 

Pour la simple raison, que Abdelkrim Zbidi a déposé un recours dénonçant la publicité politique dont Abdelfattah Mourou et Nabil Karoui bénéficiaient durant la campagne électorale.

Des arguments de ce genre pourraient même entraîner l’annulation des résultats pour chacun des deux candidats. Dans la mesure où le Tribunal administratif se prononce et décide qu’il y a eu « une grave violation de la loi électorale ». 

De ce fait, Abdelkrim Zbidi prend appui sur les décisions officielles prises par la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA). Et notamment à l’encontre de Nessma TV et de la Zitouna TV.

Enfin, notons que l’annonce de l’ISIE en date du 17 septembre n’est autre que le résultat préliminaire du premier tour et qu’il n’est en rien définitif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here