Saison Bleue : trois grands projets vainqueurs d’AMWEJ

Saison Bleue 2019 AMWEJ

Pour sa deuxième édition juin-octobre 2019, la Saison Bleue a décidé d’encourager et de financer des initiatives locales. Et ce, en faveur de l’économie bleue durable.

Dans le cadre de cette Saison Bleue, trois grands projets ont gagné le premier appel à projets « AMWEJ ». Cet appel est dédié à des communes du littoral, ONG, associations, startup ou entreprises tunisiennes. Ces dernières devraient développer une activité maritime soucieuse de la qualité environnementale.

Présidé par Habib Ben Hadj Kouider, DG de la BNA et président de l’APTBEF, le jury a reçu et examiné, début juillet, 72 projets. Il a sélectionné 12 d’entre eux. Ces projets ont bénéficié d’un accompagnement approfondi et d’un travail de coaching.

Puis le 07 septembre, le choix du jury s’est porté sur trois d’entre eux. Il s’agit des projets relatifs à Kélibia, Carthage et Bizerte.

Chacun des trois projets vainqueurs recevra une aide au développement à l’étude de 30 mille dinars. Mais aussi un accompagnement personnalisé des différents membres de l’équipe AMWEJ. Et ce, afin d’aider au montage financier de l’opération. Plusieurs partenaires ou bailleurs de fonds ( BERD, CDC, AFD…) se sont déjà engagés à soutenir les lauréats.

Les trois projets d’AMWEJ en bref

Porté par la municipalité, le projet d’assainissement, de valorisation et d’aménagement de la sebkha de Kélibia devrait permettre de transformer une zone humide en un plan d’eau revitalisé par une communication permanente avec la mer. Mais également de créer un espace protégé, vert, propre, aux activités de loisirs.

Pour Carthage, la société civile avec l’appui de la municipalité de Carthage se charge du projet. Il s’agit de la mise en valeur du site des ports puniques. Et ce, par le nettoyage de ces ports, l’aménagement paysager des rives, la création et l’éclairage d’un parcours pédestre historique et culturel. Ce projet devrait permettre de faire revivre l’aventure d’un des plus grands peuples de la mer.

Quant à Bizerte, le projet consiste en la création d’une entreprise de construction navale dédiée à la fabrication d’embarcations à voile pour le cabotage littoral. L’association Bizerte 2050 et deux maîtres charpentiers passionnés s’en chargent. Ces bateaux devraient permettre à des jeunes Tunisiens et des visiteurs du pays de découvrir le littoral du point le plus septentrional d’Afrique. Mais également, par l’implantation en Tunisie d’un arbre d’ornement, originaire d’Asie, le paulownia, et de permettre la construction d’embarcations respectueuses de l’environnement.

Notons que les 12 projets finalistes et les trois projets lauréats seront présentés lors du Forum de la Mer le 21 septembre à Bizerte.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here