Présidentielle anticipée 2019 : les vagues promesses des candidats

système

Les candidats à la présidentielle anticipée n’ont pas exposé les détails de leur programme socioéconomique. Avance Romdhane Ben Amor,  porte-parole du Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES).

Dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com, Romdhane Ben Amor a considéré que les propos des candidats à la présidentielle anticipée sur les dossiers économique ne sont que des déclarations d’intention. D’ailleurs, il estime qu’aucun candidat n’a présenté les détails techniques de son programme sur les dossiers socioéconomiques.

« Ainsi, il s’agit de promesses vagues qui n’engagent que ceux qui les ont faites », précise-t-il.  Romdhane Ben Amor considère que plusieurs candidats ont exposé des programmes qui n’ont rien à voir avec les prérogatives du Président de la république.  Pour lui, ne pas présenter des programmes chiffrés prouve qu’il ne s’agit pas de promesses sérieuses.

Par ailleurs, il demeure sceptique quant au sérieux des candidats à la présidentielle et des partis politique. Il affirme que le FTDES a envoyé une panoplie de questions sur tous les volets économiques, sociaux et diplomatiques. Cependant aucun candidat n’a répondu  au questionnaire du FTDES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here