Néji Jalloul promet d’interdire l’importation d’engrais

Néji Jalloul à Gafsa

Néji Jalloul indiquait mardi à Gafsa qu’il veillera à réviser le système politique du pays, « principale condition pour engager de grandes réformes ». Et ce, s’il est élu président.

En effet, Néji Jalloul était en déplacement, dans le cadre de sa campagne électorale, dans le gouvernorat de Gafsa.

Par ailleurs, il s’engage à revoir les méthodes d’enseignement et de formation. Car, quelque 100 mille élèves par an interrompent leurs études.

En outre, Néji Jalloul promet de protéger le tissu social et industriel et de combattre la pauvreté. Il précise que 32% des Tunisiens souffrent de sous-alimentation et plus de 15% vivent sous le seuil de la pauvreté.

De plus, il affirme sa détermination à protéger l’agriculture et à interdire l’importation d’engrais. Ainsi qu’à revoir l’endettement et le modèle de développement, en comptant sur les ressources naturelles du pays.

Enfin, visitant la Cité Ennour dans la ville de Gafsa, Jalloul a pris connaissance des préoccupations des habitants. Ses partisans ont distribué le programme électoral du candidat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here