Le Grand Tunis, Ariana, Ben Arous se noient sous les inondations

inondations

Quand les pluies d’automne se transforment en inondations, il y a des vulnérabilités à corriger. Le Grand Tunis, Ariana et Ben Arous se noient sous les eaux.

En effet, des pluies torrentielles se sont abattues au cours des dernières heures avec acharnement. Elles ont impacté les infrastructures. Aujourd’hui, les orages et les pluies sont devenus synonymes de montée des eaux et d’inondations en Tunisie.

Et dans ces circonstances dramatiques pour la population locale, un seul recours : notre vaillante armée qui intervient. Alors que pourtant nous avons une protection civile assez diligente et efficace. D’ailleurs, Fadhel Moussa annonce que l’Armée nationale est intervenue. Et ce, afin de secourir les populations en détresse, prise par la crue des eaux.

En outre, selon l’Institut national de la météorologie, les prévisions pour cet après-midi font état des pluies temporairement intenses, avec des chutes de grêle et des coups de foudre par endroits. Quant au vent de secteur Est, il est modéré à assez fort de 30 à 40 km/h près des côtes, et faible à modéré de 15 à 30 km/h ailleurs et dépassant temporairement 70 km/h sous orages.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here