Débats télévisés-Abir Moussi : le privilège accordé à Chahed, Mourou et Marzouk est injustifié

Abir Moussi L'Economiste Maghrébin

Le Parti destourien libre (PDL) a déposé un recours auprès du Tribunal administratif contre la décision commune de l’ISIE et la HAICA.

Le parti de Abir Moussi, le PDL, souligne qu’un privilège exclusif a été accordé à trois candidats de la coalition au pouvoir pour choisir l’ordre de passage à l’antenne le jour des débats télévisés du premier tour sur la chaîne publique.

Cette décision a suscité de vives réactions, particulièrement parmi les représentants du PDL. Ils  estiment qu’une pareille décision est « injustifiée« . A cet effet, le recours déposé par le PDL vise à annuler ce privilège. Il vise également à obtenir l’arrêt de son exécution, selon l’équipe de la campagne de Abir Moussi.

L’équipe de campagne de Abir Moussi a indiqué que les deux instances n’ont pas réagi face à la réserve émise par la candidate du parti Abir Moussi concernant « la violation manifeste du principe d’égalité entre les candidats ».

En effet, le parti tient l’ISIE et la HAICA  » pour responsables de perturber le processus électoral et de saper la crédibilité du processus électoral ».

Le candidat de Tahya Tounes, Youssef Chahed, a choisi le 9 septembre, tandis que Abdelfattah Mourou (Ennahdha) a choisi le 7 septembre et Mohsen Marzouk (Machrou Tounes) le 8 septembre.

Cet ordre de passage leur a été attribué avant le tirage au sort des débats télévisés car ils sont les candidats dont les partis sont les plus représentés à l’Assemblée des représentants du peuple.

Débats télévisés: participants à la séance du samedi 7 septembre

  • Abdelfattah Mourou
  • Omar Mansour
  • Mohamed Abbou
  • Abir Moussi
  • Néji Jalloul
  • Mahdi Jomaa
  • Nabil Karoui
  • Mohamed Moncef Marzouki
  • Abid Briki

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here