Plus de 17% des Tunisiens risquent une exposition aux eaux contaminées

Tunelyz-unsafe-drinking-water

17.4% des Tunisiens risquent d’utiliser des eaux contaminées, malgré la fin de la saison pluvieuse.

En effet, tels sont les résultats de la dernière étude internationale publiée sur le World Economic Forum et reprise par Tunelyz. L’accès à l’eau potable en Tunisie devient de plus en plus problématique dans certaines régions. Et le risque d’utiliser des eaux contaminées plus relevé.

La Tunisie, de pays exemplaire pour son taux d’accès à l’eau potable à mauvais élève

La Tunisie disposait d’une politique exemplaire en matière d’accès à l’eau potable et d’assainissement. Ainsi, en 2006 elle atteignait le taux presque universel. Il était proche de 100% dans les zones urbaines et de 90% dans les zones rurales.

Le pays avait alors le plus haut taux d’accès à l’approvisionnement et à l’assainissement de l’eau. Et ce, parmi les pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, grâce à ses infrastructures.

Aujourd’hui,13 ans plus tard, la Tunisie (17.4%) fait office avec le Maroc (20.1%) de mauvais élève. D’après Tunelyz, « certains pays voisins ont su faire mieux que nous malgré leur importante population. Citons l’Egypte par exemple où ce taux est de l’ordre de 10.9%, non loin de l’Algérie (11.9%) ».

Enfin, malgré les travaux exceptionnels de renouvellement de l’infrastructure opérés depuis un an, la disponibilité de l’eau potable est jugée aujourd’hui insatisfaisante. Et le risque d’être exposé aux eaux contaminées prégnant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here