Les Haut-Parleurs : le rôle de la diaspora dans la révolution algérienne?

La page Facebook des Haut-Parleurs reprend un reportage réalisé par la chaîne France 3 sur la révolution algérienne.

Avec le titre « Algérie, la révolution enflamme les jeunes de la diaspora », deux journalistes Charlotte Lazarewicz et Redha Menassel se posent la question du rôle des binationaux ou des Algériens vivant à l’étranger dans la révolution algérienne.

En effet, plusieurs jouent déjà un rôle dans cette révolution comme Hicham Rouibah, un socio-économiste algérien qui a tout plaqué. Il propose aussi des ateliers de vulgarisation en économie et des ateliers pour aider les jeunes de son pays à réécrire une nouvelle Constitution. D’après lui, ce n’est pas aux juristes de réécrire la Constitution. Car ces derniers ne maîtrisent pas les domaines dont ils ont à réformer les textes de loi. C’est d’après ses mots l’affaire de tous, de chaque citoyen algérien.

Car, réécrire la Constitution algérienne par les citoyens, responsabilise ces derniers. Son groupe « Ecris ta Constitution « a déjà écrit une Constitution citoyenne de transition.

Algérie -écris ta constitution-

Ainsi, la diaspora algérienne en France veut participer à cette réécriture de l’histoire de son pays. Pour les Algériens nés en France, l’espace de liberté est à construire dans leur pays d’origine. Malgré tous les doutes qui existent, certains choisissent de tout plaquer et de partir faisant fi de toutes les difficultés qu’ils auront aussi à affronter.

Enfin, c’est avec toute lucidité et optimisme que les Algériens affrontent leur avenir. Leur persévérance force le respect !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here