Greenpeace : la Tunisie n’est pas une source de pollution atmosphérique

pollution atmosphérique

Greenpeace a dévoilé aujourd’hui les résultats d’une analyse mondiale afin d’identifier les pires sources de pollution au dioxyde de soufre (SO2). L’analyse est  basée sur des données recueillies par les satellites de la NASA.

L’analyse a montré que 6 pays de la région MENA figurent parmi les 25 pays les plus pollueurs du monde. Sur une carte interactive sur la pollution atmosphérique dans le monde, aucun site en Tunisie ne figure parmi les sources d’émissions de dioxyde de soufre (SO2).

En effet, le dioxyde de soufre (SO2) est un gaz irritant qui affecte la santé humaine et l’un des principaux polluants contribuant au taux élevé de mortalité due à la pollution atmosphérique dans le monde.

L’Arabie saoudite est classée au premier rang dans le monde arabe en termes d’émissions de dioxyde de soufre et au sixième rang mondial, suivie des Émirats Arabes Unis (14), le Qatar (15), le Koweït (17), l’Irak (23) et le Maroc (25).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here