Wissam Ben yedder à Monaco pour 40 millions d’euros

Wissam Ben Yedder

L’AS Monaco devra débourser 40 millions d’euros pour lever la clause libératoire de l’attaquant vedette du FC Séville, Wissam Ben Yedder, auteur d’une saison époustouflante au club andalous.

Selon L’Équipe, l’affaire est conclue : l’international franco-tunisien Wissam Ben Yedder va quitter le FC Séville pour l’AS Monaco. Une transaction onéreuse puisque pour lever la clause libératoire de l’attaquant du club andalous, le club du Rocher devra débourser quarante millions d’euros.

Ce transfert semble répondre aux vœux du coach monégasque Leonard Jardim qui réclamait dés le début de l’été un attaquant de la pointure de Ben Yedder pour mettre le feu à une équipe en pleine morosité « J’attends l’arrivée de bons joueurs sur le plan offensif, capables d’être efficaces. C’est ce qui nous manquait la saison dernière ».

Un attaquant explosif

L’arrivée du joueur originaire de Djerba arrive au moment où le technicien colombien Radamel Falcao est sur le départ. Il est désormais appelé à porter la ligne d’attaque sur les épaules et les statistiques parlent en sa faveur : lors de son passage à Toulouse, il avait dépassé à trois reprises la barre symbolique des 15 buts en championnat. Surtout, il explosé à Séville avec 70 buts en 138 matches toutes compétitions confondues. Il a également inscrit son premier but en équipe de France à l’occasion de sa 4e sélection, le 11 juin en Andorre (4-0).

A noter que l’entraîneur monégasque aimerait garder son buteur attitré, le Colombien Radamel Falcao, afin de composer un duo de feu avec Ben Yedder « Tout le monde sait que j’aime le joueur… C’est un de nos joueurs avec le plus de qualités, un professionnel à 200 %, notre buteur. Il répond toujours présent. Moi, je veux qu’il reste. Mais c’est une négociation entre lui et le club. Je laisse ça à mes dirigeants et lui pour gérer ça. »

Privilégier la carrière à la fortune

Comme révélé par L’Équipe, Ben Yedder qui fête ses 29 ans, se trouve à un moment crucial de sa carrière. Appelé à rejoindre l’équipe de France et après avoir consulté l’entraîneur national des Bleus Didier Dechamps, il a décliné  une grosse offre chinoise (le club Beijing Sinobo Guoan lui aurait proposé un salaire annuel de 12 M€ et une prime à la signature d’environ 6 M€).

Une décision pleine de sagesse s’il veut retrouver une place au sein de l’équipe de France qui sera prochainement engagée dans les éliminatoires du championnat d’Europe de football 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here