Pêche: cession de 100% du capital des sociétés Med Pêche et SMT

Cession Med Pêche al karama holding

L’Etat Tunisien envisage de céder, par voie d’Appel d’Offres, l’intégralité du capital social respectif des deux sociétés MED PECHE et SMT, a annoncé Al Karama Holding sur son site.

La société Al Karama Holding a été mandatée par l’Etat tunisien pour faire procéder à la réalisation des deux opérations de cession envisagées.

L’Appel d’Offres est ouvert à tout investisseur de nationalité tunisienne ou étrangère souhaitant participer seul ou en consortium dirigé par un chef de file. Le processus de cession comprend une phase de pré-qualification des investisseurs-candidats, suivie d’une phase d’offres financières réservée aux investisseurs-candidats pré-qualifiés.

Les investisseurs intéressés par l’une ou par les deux sociétés sont invités à retirer, à partir du Mercredi 14 août 2019 à 10h00 au siège de Al Karama Holding, un dossier de pré-qualification, relatif aux deux sociétés, qui définit le processus et les critères de pré-qualification.

La société « MED PECHE – Suarl » a été créée en février 2001 avec un capital social de 20 KDT. Elle est spécialisée dans la pêche du thon rouge et l’exploitation de matériels, équipements et bateaux de pêche. La société est propriétaire de deux Thoniers, acquis en 2008, lui conférant un quota total de pêche de thon rouge qui s’est élevé à 114 tonnes en 2019.

La « Société MOURAD TRABELSI (SMT) – Suarl » est une société totalement exportatrice, créée en janvier 2003 avec un capital social de 60 KDT. Elle est spécialisée dans l’engraissement du Thon rouge, l’exportation de tout type de poissons, fruits de mer, et spécialement le thon rouge vivant ou mort, frais ou congelé et le traitement, le conditionnement, la conservation, la dépuration et la commercialisation des produits de la mer.

La société bénéficie d’une autorisation d’exploitation au large de la région de Chebba valable jusqu’à 2026 ainsi que d’un quota d’engraissement de thon de 500 tonnes pour l’année 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here