Carthage fut la première République de l’histoire de l’humanité

Carthage
Carthage fut la première République de l'humanité

C’est Aristote qui le révéla dans son livre 2 de « Politique » ! Carthage fut la première République de l’histoire de l’humanité. Elle inspira même la République romaine. La Tunisie abrita ainsi les fondements de la première République du Monde.

Car l’histoire de Carthage a subi la censure et la désinformation de la part de Rome. Celle-ci devait justifier la destruction de Carthage, devenue sa rivale.

La grande partie de l’histoire de Carthage fut rapportée par Polybe, précepteur personnel de Scipion Emilien. Il participa personnellement à la destruction de Carthage et à la prise de Numance.

Pourtant, d’après l’écrivain Abdelaziz Belkhodja, la désinformation occulta longtemps la grandeur de la civilisation carthaginoise et la perfection de son système politique loué par Aristote.

Aristote (IVe s. avant J.C.) « Carthage jouit d’une Constitution plus complète 
que celle des autres États .
Les Carthaginois […] possèdent des institutions excellentes; 
et ce qui prouve bien toute la sagesse de leur Constitution,
 c’est que, malgré la part de pouvoir qu’elle accorde au peuple,
 on n’a jamais vu à Carthage de changement de gouvernement, et qu’elle n’a eu, 
chose remarquable, ni émeute, ni tyran ».

L’écrivain révèle que la dernière affirmation d’Aristote, démontre que depuis sa fondation, Carthage était une République. Les historiens retienne toujours la République romaine comme étant la première de l’histoire de l’humanité. Mais, les écrits d’Aristote démontrent que la République de Carthage était la plus ancienne. Et que d’ailleurs Rome en emprunta certains principes comme celui du mandat annuel et la présence de deux Consuls à la tête de l’exécutif.

Ainsi d’après Abdelaziz Belkhodja, la République de Carthage vécut 666 ans sans incident. Elle fut la plus durable de l’histoire de l’humanité.

Dans son étude consacrée aux Constitutions de l’Humanité, Aristote  déclarait même que la Constitution carthaginoise avait créé des institutions bien plus riches.

De plus, les écrits d’Aristote parlent d’un peuple cultivé. Les bibliothèques étaient nombreuses, remplies de livres d’hommes illustres. Comme ceux du premier agronome de l’histoire, Magon.

Enfin, d’après Aristote, la Tunisie abrita la première République et probablement la première Constitution de l’histoire de l’humanité.

 

2 Commentaires

  1. article très intéressant mais la Tunisie n’existait pas encore, c’était l’Ifriquiah et il est fondamental que les Tunisiens actuels sachent, se souviennent ou apprennent qu’avant l’hégire il y a eu un peuple chargé d’histoire et de civilisation dans ce qui devait devenir la Tunisie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here