L’agonie des services publics en Tunisie?

hôpitaux publics

C’est une note de service sortie au sein du service de réanimation et des soins intensifs à l’hôpital Universitaire d’Ibn al Jazzar. Cette dernière montre la situation alarmante des hôpitaux publics.  Voilà où nous en sommes aujourd’hui !

Les actes opératoires et anesthésiques ainsi que tous les actes à froid ont été arrêtés. En effet,  vu l’absence d’une eau courante adéquate depuis 2 semaines au sein du service, il existe un risque d’hygiène.

Qui se soucie des malades?

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here