CTAF : gel des avoirs pour un montant de 350 millions de dinars en 2019

CTAF Tunisie L'Economiste Maghrébin
La Tunisie a renforcé son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme par un certain nombre de mesures et textes règlementaires.

La Commission nationale des analyses financières (CTAF) a annoncé aujourd’hui que 22 décisions de gel des avoirs ont été prises contre des comptes et personnes liés à des opérations douteuses en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

Selon les chiffres de la CTAF, le montant global de ces opérations a atteint, depuis début 2019, les 350 millions de dinars. Ce montant est réparti comme suit : 3.5 millions d’euros, 2 millions de francs suisses, 104 millions de dollars et 58 millions de dinars.

Notons qu’en 2018, la CTAF a décidé le gel des avoirs pour un montant de 75 millions de dinars à l’encontre de 47 comptes liés au blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

Pour faire face à ce fléau, un système informatique a été mis à la disposition de la CTAF, et ce, en collaboration avec l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

La Tunisie a renforcé son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme par un certain nombre de mesures et textes réglementaires.

Sept décrets relatifs au gel des avoirs des terroristes et au Registre national des entreprises ont été approuvés en Conseil des ministres.

Sur un autre plan, 103 décisions de gel des avoirs de personnes et d’organisations terroristes ont été prises par le Chef du gouvernement en application de la décision du Conseil de sécurité des Nations unies n°1373. Six autres décisions ont été prises relatives aux obligations de diligence à la charge des professions non financières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here