Attractivité économique 2019 : La France dépasse l’Allemagne selon l’étude d’EY

D’après une étude récente d’EY : Baromètre de l’attractivité de la France 2019, la France est en deuxième place du classement des pays européens les plus attractifs pour les investisseurs.

Les investisseurs parient plus sur la France que sur l’Allemagne

Le dernier rapport du Cabinet d’Audit EY a analysé l’attractivité de la France, du Royaume-Uni et de l’Allemagne auprès des investisseurs et chefs d’entreprise du monde entier.

Il révèle que la France a une meilleure image auprès des investisseurs que l’Allemagne en 2018. Longuement habituée à la troisième place, juste après l’Allemagne. En 2018,la France recense 1027 projets et décroche la deuxième place du classement européen, juste après le Royaume-Uni.

Attractivité économique-investissement-france
INFOGRAPHIE LE PARISIEN
RAPPORT EY

Elle décroche ainsi la deuxième place du classement des pays

Les investisseurs étrangers misent encore largement sur ce pays. Mieux : ils préfèrent parier sur la France… que sur l’Allemagne. Cocorico ! C’est en tout cas la conclusion du dernier rapport du cabinet d’audit EY (ex-Ernst & Young), rendu public ce mardi, qui passe au crible l’image de la France auprès des investisseurs et chefs d’entreprise du monde entier.

Interrogé par le Parisien, Marc Lhermitte, directeur associé chez EY pense que la France ne s’en sort pas si mal car comparée au Royaume-Uni et l’Allemagne où le nombre de projets a chuté en 2018, la France a enregistré une augmentation malgré le climat économique instable. Tandis que le Royaume-Uni souffre des incertitudes liées au Brexit. L’Allemagne, en revanche a vu sa production automobile baisser car elle n’a pas assez investi dans les voitures écologiques. De plus, le taux de chômage très faible (3,2%) en Allemagne décourage les investisseurs à cause du manque de main-d’œuvre.

La crise des Gilets jaune n’a pas ébranlé l’attractivité de la France

Attractivité économique _Atouts-faiblesses-france
INFORGRAPHIE LE PARISIEN
RAPPORT EY

La France garde une bonne image en Chine et en Inde, et ce malgré la Crise des Gilets Jaunes.

Le pays détient plusieurs atouts comme les domaines d’excellence, le tourisme, les infrastructures et la RD.

L’augmentation du nombre des centres de recherche et développement aux abords des grandes villes est un atout non négligeable aux yeux des futurs investisseurs.

Enfin, le contexte politique et économique instable en Europe refroidit les investisseurs étrangers. Mais, d’après Marc Lhermitte, la France aura une place à jouer dans une Europe post-Brexit.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here