Ukraine : un marché touristique à fort potentiel émetteur

touristes L'Economiste Maghrébin
Photo credit : euromaidanpress.com

A l’instar des marchés de l’Europe centrale, l’Ukraine recèle un important potentiel émetteur pour la destination Tunisie.

En effet, le marché ukrainien enregistre une évolution, en termes de flux, de 22%; et ce, pour les quatre premiers mois de 2019. Les arrivées des Polonais sont en progression de 2,3%, les Tchèques de 19,5%, les Bulgares de 85%. Alors que les Hongrois et les Roumains ont évolué à hauteur de 11,7%.

Bonne reprise du marché ukrainien

Le marché ukrainien, à l’instar de celui des Russes, amorce une bonne reprise sur la destination tunisienne. Les acteurs du tourisme tunisien ne cessent de s’employer à consolider cet élan ukrainien. Et ce, en dépit même d’une fausse information pourtant sur la décision des autorités ukrainiennes d’appeler leurs ressortissants à ne pas se rendre en Tunisie, suite au blocage d’un bus touristique transportant des Ukrainiens pris dans une manifestation à Kébili.

Rencontre le 25 mars 2019 entre l’Ambassadeur d’Ukraine et le ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi.

L’information a été démentie par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat en concertation avec l’Ambassade de l’Ukraine.

Avec un pic de 40 000 clients ukrainiens recensés en 2013, ce flux a connu une forte baisse en 2015, avec l’arrivée de 5000 touristes.

En 2018, la Tunisie a accueilli 21 000 Ukrainiens et les prévisions établies avec les différents tours-opérateurs ukrainiens tablent sur une évolution de 42% par rapport à 2018, avec 30000 touristes ukrainiens au terme de 2019, presque autant de clients espagnols attendus en 2019.

L’Ukraine : de réelles opportunités pour le tourisme tunisien

« L’importance de ce marché est évidente pour le tourisme tunisien », affirme Amel Hachani, Directrice générale de l’Office national du tourisme tunisien. Ajoutant que ce marché présente de réelles opportunités pour le secteur touristique.

Connu par sa mobilité et sa passion pour les excursions et la découverte des régions, le touriste ukrainien est bien apprécié par les professionnels du secteur essentiellement ceux du Sud tunisien. Le balnéaire, la thalassothérapie, la richesse culturelle et le désert tunisien constituent ses attractions majeures.

Leur arrivée en grand nombre en Tunisie est manifestement une opportunité de taille pour le secteur. Elle l’est également pour les tours-opérateurs et la représentation du tourisme tunisien basée à Moscou qui ont déjà engagé des investissements conséquents pour la réussite de la saison 2019.

En effet, le TO Anex Ukraine avait pour 2019 confirmé le maintien de sa programmation de l’année 2018. Alors que le TO Join-Up prévoit la programmation de 24 000 sièges contre 9 045 sièges en 2018. Il opérera sur la Tunisie depuis quatre villes. De son côté, le TO TUI envisage d’attirer, en 2019, 6100 clients, soit une augmentation de 140,5% par rapport à l’année 2018 qui n’a compté que 2563 clients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here